Monastère Donskoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monastère de Donskoï
Walls and towers of Donskoy Monastery 05.jpg

Vue du monastère Donskoi depuis l'entrée principale

Présentation
Culte
Type
Statut patrimonial
Héritage culturel de la Russie (n°7710215000)
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Le monastère Donskoï (russe : Донско́й монасты́рь) est un monastère orthodoxe russe situé à Moscou en Russie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fut fondé par le tsar Fédor en 1591. Les bâtiments sont construits à l'endroit où se trouvait l'église qui exposait l'icône de Théophane le Grec, La Vierge du Don. Dimitri Ier Donskoï aurait emporté cette icône avec lui lors de la bataille de Koulikovo en 1380 ; ce qui, selon la légende, lui aurait donné la victoire contre les Mongols de la Horde d'Or.

Il est fréquenté par les Moscovites à la recherche de leurs racines orthodoxes et pour renouer avec leur passé.

Cimetière[modifier | modifier le code]

Il y a deux cimetières situées à proximité du monastère: le Nouveau cimetière Donskoï, fondé au XIXe siècle, et le Vieux cimetière Donskoï, dans l'enceinte du territoire monastique.

Vue du cimetière
Tombe de Joseph Bové

Illustrations[modifier | modifier le code]

Les bas-reliefs monumentaux et originaux d'Alexandre Loganovski (1812-1855) qui décoraient les murs extérieurs la cathédrale du Christ-Sauveur avant sa destruction ordonnée par Staline se trouvent dans l'enceinte du monastère. La cathédrale orthodoxe de Moscou a été reconstruite en 1995-2000.


Sur les autres projets Wikimedia :