Monaco au Concours Eurovision de la chanson 1977

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monaco
au Concours Eurovision 1977

Pays Drapeau de Monaco Monaco
Chanson Une petite Française
Interprète Michèle Torr
Sélection nationale
Radiodiffuseur TMC
Type de sélection Sélection interne
Langue Français
Concours Eurovision de la chanson 1977
Position en finale 4e (96 points)

Monaco a participé au Concours Eurovision de la chanson 1977 à Londres, au Monaco.

Le pays est représenté par Michèle Torr et la chanson Une petite Française, sélectionnés en interne par TMC.

Sélection[modifier | modifier le code]

Le diffuseur monégasque TMC choisit l'artiste et la chanson en interne pour représenter Monaco au Concours Eurovision de la chanson 1977.

Lors de cette sélection, c'est la chanteuse française Michèle Torr et la chanson Une petite Française qui furent choisies. Michèle Torr avait déjà participé à l'Eurovision en représentant le Luxembourg en 1966.

À l'Eurovision[modifier | modifier le code]

Points attribués par la Monaco[modifier | modifier le code]

12 points Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
10 points Drapeau : Grèce Grèce
8 points Drapeau d'Irlande Irlande
7 points Drapeau d'Israël Israël
6 points Drapeau d'Italie Italie
5 points Drapeau d'Autriche Autriche
4 points Drapeau de France France
3 points Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2 points Drapeau du Portugal Portugal
1 point Drapeau d'Allemagne Allemagne

Points attribués à la Monaco[modifier | modifier le code]

12 points 10 points 8 points 7 points 6 points
5 points 4 points 3 points 2 points 1 point

Michèle Torr interprète Une petite Française en 2e position sur la scène suivant l'Irlande et précédant les Pays-Bas. Au terme du vote final, Monaco termine 4e sur 18 pays avec 96 points[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) UER, « Londres 1977 Finale, Tableau de votes - Monaco », sur eurovision.tv, Eurovision (consulté le 4 septembre 2018)
  2. (en) « ESC History - Monaco 1977 », sur esc.history.net, ESC History (consulté le 4 septembre 2018)