Mona Lisa s'éclate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la science-fiction
Cet article est une ébauche concernant la science-fiction.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mona Lisa s'éclate
Auteur William Gibson
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Cyberpunk
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Mona Lisa Overdrive
Éditeur Victor Gollancz Ltd
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN original 0-575-04020-3
Version française
Traducteur Jean Bonnefoy
Éditeur J'ai lu
Collection Science-fiction
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 352
ISBN 2290027359
Série Trilogie de la cité tentaculaire
Chronologie
Précédent Comte Zéro

Mona Lisa s'éclate (titre original : Mona Lisa Overdrive) est un roman de William Gibson publié en 1988.

Résumé[modifier | modifier le code]

Elles sont trois. Trois femmes que tout sépare, et qu'une lutte entre Mégacorpos va réunir. Sally, ancienne mercenaire maintenant au service de la mafia londonienne ; Mona, droguée, prostituée, qui survit au jour le jour dans un squat à Cleveland ; et Angie, la superstar mondiale des Simstim, fantasme de tous les mâles du cyberréseau. Leurs trajectoires vont pourtant se rejoindre et fusionner dans un instant aussi bref qu'incandescent autour de l'Aleph, un fantastique instrument de pouvoir. Mais tous les moyens sont permis pour mettre la main sur ce qui semble être le futur de l'humanité...

Influence[modifier | modifier le code]

Le titre original du roman, Mona Lisa Overdrive, a été réutilisé pour l'une des musiques du film Matrix Reloaded, composée par Don Davis et Juno Reactor (musique de plus de 10 minutes que l'on peut entendre sur toute la séquence de l'autoroute « freeway » dans le film). Cette reprise de titre est un hommage à William Gibson, figure de proue du cyberpunk et inventeur du cyberespace ; les réalisatrices Lana et Lilly Wachowski de la trilogie Matrix s'inspirant ouvertement de Neuromancien et de l'univers créé par William Gibson.

Bibliographie[modifier | modifier le code]