Mon homme (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mon homme.

Mon homme, une chanson française écrite en 1920 par Albert Willemetz et Jacques Charles sur une musique de Maurice Yvain[1], pour la pièce éponyme Mon homme d'André Picard et Francis Carco[réf. nécessaire].

Elle a été adaptée en anglais en 1921 sous le titre My Man par le dramaturge Channing Pollock.

Composition[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

D'abord popularisée par Mistinguett en 1920 (dans l'opérette Paris qui jazz[2])[3], la chanson est reprise par de nombreuses interprètes : Fanny Brice en 1921, Ella Fitzgerald en 1941, Billie Holiday en 1952 et en anglais, Juliette Gréco en 1963 dans l'album Les Grandes Chansons de Juliette Gréco, Sarah Vaughan en 1967 et en anglais, Barbra Streisand en 1968 et en anglais (dans le film Funny Girl), Shirley Bassey en 1972 et en anglais[réf. à confirmer].

Mireille Mathieu l'interprète en français dans les années 1970[Note 1], puis en anglais pour la première fois lors de ses concerts au palais des congrès de Paris en [Note 2]. Sa version anglaise devient ensuite un titre incontournable de ses concerts à travers le monde : en Chine en 1986, en URSS et à Berlin-Est en 1987[Note 3].

Colette Renard la reprend en 1997, Nicole Martin l’incorpore à son album Cocktail de douceur paru en 2010, Lea Michele dans la saison 2 de Glee en 2011, Carmen Maria Vega fin 2014, dans la comédie musicale Mistinguett, reine des années folles, au Casino de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. De façon comique.
  2. Voir My Man sur youtube.com.
  3. Mireille Mathieu cesse d'interpréter ce titre dans les années 2000 et 2010, comme d'autres titres difficiles de son répertoire. Bien que son interprétation n'ait rien à envier à celles de Barbra Streisand et Shirley Bassey, en 2016, la version anglaise de Mireille Mathieu reste inédite en CD.

Références[modifier | modifier le code]