Mon frère (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mon frère.

Mon frère (Così ridevano) est un film italien de Gianni Amelio qui a remporté le Lion d'or à la Mostra de Venise en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Così ridevano (Ainsi, ils riaient) est divisé en six chapitres : Arrivi, Inganni, Soldi, Lettere, Sangue et Famiglie. Six volets correspondant à six années (de 1958 à 1964). Le protagoniste principal est un immigré sicilien venu retrouver son frère, Pietro, à Turin. Un récit d'immigration(s) mais surtout une histoire d'amour entre frères.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Enrico Lo Verso : Giovanni Scordia
  • Fabrizio Gifuni: Pelaia, l'éducateur
  • Francesco Giuffrida: Pietro Scordia
  • Renato Liprandi: l'appariteur turinois
  • Calogero Caruana, Roberto Marzo, Davide Negro, Giorgio Pittau, Pasqualino Vona, Giuseppe Zarbano : les amis de Giovanni
  • Patrizia Marino : la femme de Giovanni
  • Giuseppe Sangari : le fils de Giovanni

Commentaire[modifier | modifier le code]

Récompensé de la plus haute distinction à la Mostra de Venise 1998, le film fut diversement reçu par la critique. L'écrivain chilien Luis Sepulveda, membre d'un jury présidé par Ettore Scola, exprima ce point de vue : « Quand on voit un film de la valeur de Così ridevano, il est difficile d'être membre d'un jury parce que l'émotion, justement, ne peut que l'emporter sur toute froide impartialité de juré. Le film de Gianni Amelio est intelligent et poétique ; il offre des scènes inoubliables qui entreront dans la mémoire universelle du cinéma. [...] Così ridevano est une implacable condamnation de cette globalisation qui prétend imposer un modèle unique d'individu, d'ordre, de conduite sociale. C'est une ardente défense de la culture des minorités. »[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. G. Amelio : Così ridevano, Turin, Lindau, 1999.

Lien externe[modifier | modifier le code]