Momoko Sakura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Momoko Sakura
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
さくらももこVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Q23985377
Q11663191
Q11662999
Shizuoka Prefectural College and University College (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoints
Masataka Miyanaga (d) (de à )
Sashimi Unno (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Site web
Blog officiel
Distinction
Œuvres principales
Chibi Maruko-chan, Coji-Coji (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Momoko Sakura (ももこ さくら, Sakura, Momoko?) est une mangaka japonaise connue pour son œuvre Chibi Maruko-chan, qui s'inspire de son enfance et qui a rencontré un grand succès au Japon. Elle est née le à Shizuoka dans la préfecture de Shizuoka et morte le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Momoko Sakura n'a jamais communiqué d'informations sur sa vie privée et on ne connait que son nom d'artiste[1],[2].

En 1984, elle publie son premier manga 教えてやるんだありがたく思え! dans le magazine Ribon Original (RIBONオリジナル?) de Shūeisha alors qu'elle enseigne[3] la littérature[réf. souhaitée] au Shizuoka Eiwa Gakuin University Junior College (静岡英和学院大学短期大学部?).

Elle commence à publier en 1986 Chibi Maruko-chan (ちびまる子ちゃん?) dans le magazine de prépublication Ribon[2] et rencontre le succès avec son personnage principal, Maruko, une élève de primaire inspirée de l'enfance de l'auteure ; la série, pour laquelle elle reçoit le Prix du manga Kōdansha dans la catégorie Shōjo en 1989, est publiée à plus de 32 millions volumes[4]. Lors de la diffusion sur Fuji TV en 1990, la série enregistre un taux record d'audience de 39,9 % ; le générique de l'anime Odoru Pompokolin (おどるポンポコリン?) est vendu à plus de 1,64 millions d'exemplaires et remporte plusieurs prix, dont le meilleur titre de l'année au 32nd Japan Record Awards (en)[4]. La série est diffusée dans plus de 60 pays, principalement en Asie[5].

Elle est morte[Où ?] le (à 53 ans)[4] des suites d'un cancer du sein[6].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

  • 1984 : 教えてやるんだありがたく思え! (?)[7]
  • 1986 : Chibi Maruko-chan (ちびまる子ちゃん?) ; 16 volumes[BU 1].
  • 1991 : Chibi Maruko-chan - Oono-kun to Sugiyama-kun (ちびまる子ちゃん―大野君と杉山君?) ; 1 volume[BU 2].
  • 1992 : Kami no Chikara (神のちから?) ; 1 volume[BU 3].
  • 1994 : Coji-coji (コジコジ?)[2] ; 6 volumes (réédité plusieurs fois)[BU 4]. La série est adapté en anime en 1997[2].
  • 1995 : Nagasawa-kun (永沢君?) ; 1 volume[BU 5].
  • 2007 : 4-Koma Chibi Maruko-chan (4コマ ちびまる子ちゃん?) ; 13 volumes[BU 6].
  • 2013 : Tenko Mori!! Nagasawa-kun (てんこ盛り!!永沢君?) ; 1 volume[BU 7].
  • 2015 : Chibi Maruko-chan - Kimi o Wasurenai yo (ちびまる子ちゃん キミを忘れないよ?) ; 1 volume[BU 8].

Essais[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Momomon no Kanme (もものかんづめ?)
  • 1992 :Sukono shikke (さるのこしかけ?)
  • 1993 : I wonder what they wanted (たいのおかしら?)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Creator of "Chibi Maruko-chan" manga dies of breast cancer », Kyodo News, (consulté le 28 août 2018) : « Sakura revealed little about her privacy, keeping her real name and her face secret. »
  2. a b c et d (ja) « さくらももこさん、乳がんで死去 「ちびまる子ちゃん」 », Asahi Shimbun,‎ (consulté le 28 août 2018)
  3. « 84年 短大在学中、「りぼんオリジナル」で「教えてやるんだ ありがたく思え!」でデビュー » (En 1984, alors qu'elle enseigne au collège, elle débute la publication de 教えてやるんだ ありがたく思え! dans le magazine Ribon Original.) — Asahi
  4. a b et c (ja) « さくらももこさん 53歳=ちびまる子ちゃん原作者 », sur mainichi.jp,‎
  5. (en-US) Reiji Yoshida, « Momoko Sakura, creator of ‘Chibi Maruko-chan,’ dies of breast cancer », The Japan Times Online,‎ (ISSN 0447-5763, lire en ligne)
  6. « Momoko Sakura (Chibi Maruko-chan) est décédée à l'âge de 53 ans », JapanPop.fr,‎ (lire en ligne)
  7. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :2
Baka-Updates 

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en + de + fr + ja) Masanao Amano, Manga Design, Cologne, Taschen, coll. « Mi », , 576 p., 19,6 cm × 24,9 cm, broché (ISBN 978-3-8228-2591-4, présentation en ligne), p. 246-249
    édition multilingue (1 livre + 1 DVD) : allemand (trad. originale Ulrike Roeckelein), anglais (trad. John McDonald & Tamami Sanbommatsu) et français (trad. Marc Combes)

Liens externes[modifier | modifier le code]