Molineuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Molineuf
Molineuf
L'église Saint-Secondin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Blois
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Yves Guellier
2016-2020
Code postal 41190
Code commune 41142
Démographie
Population 784 hab. (2013)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 46″ nord, 1° 12′ 58″ est
Altitude Min. 72 m
Max. 145 m
Superficie 11,02 km2
Élections
Départementales Onzain
Historique
Date de fusion
Commune(s) d'intégration Valencisse
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 15.svg
Molineuf
Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher
Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 15.svg
Molineuf
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Molineuf
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Molineuf

Molineuf est une ancienne commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Elle intègre la commune nouvelle de Valencisse avec le statut de commune déléguée le [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Molineuf est située sur les bords de la Cisse, qui serpente du plateau céréalier de la Beauce jusqu'aux coteaux couverts de vignobles qui dominent la Loire aux portes de la Touraine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saint Secondin en 1793, Molineuf en 1791, Saint Secondin en 1801, Molineuf en 1913[2].

C'est en 1913 que la commune adoptera définitivement ce nom. Auparavant la commune portait le nom de Saint-Secondin, comme en attestent tous les actes d'état civil dressés entre 1815 et 1899.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1121 que Geoffroy Bourreau, seigneur de Bury, favorisa la création du prieuré de Tiron en donnant aux moines « une terre située entre Cisse et forêt, et un moulin neuf ».

Moulin neuf… Molineuf, ce nom sera celui que la commune portera provisoirement au cours de la Révolution française.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1981 ? Robert Terrien    
mars 2001 2008 Marc Cassy Indépendant  
mars 2008 décembre 2015 Jean-Yves Guellier    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 784 habitants, en diminution de −2 % par rapport à 2008 (Loir-et-Cher : 1,71 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
507539460474529548525516528
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
515553560519540523551568558
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
503483482450405405407410428
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
368409552776810801800784-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (27,2 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,8 % d'hommes (0 à 14 ans = 16,7 %, 15 à 29 ans = 12,1 %, 30 à 44 ans = 17,9 %, 45 à 59 ans = 25,4 %, plus de 60 ans = 28 %) ;
  • 51,2 % de femmes (0 à 14 ans = 19,5 %, 15 à 29 ans = 11 %, 30 à 44 ans = 19,3 %, 45 à 59 ans = 23,7 %, plus de 60 ans = 26,5 %).
Pyramide des âges à Molineuf en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,0 
5,4 
75 à 89 ans
5,3 
22,3 
60 à 74 ans
21,2 
25,4 
45 à 59 ans
23,7 
17,9 
30 à 44 ans
19,3 
12,1 
15 à 29 ans
11,0 
16,7 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Festivités[modifier | modifier le code]

La commune de Molineuf est réputée pour organiser chaque depuis 1966 son bric-à-brac, l'un des plus grands de la région Centre-Val de Loire.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le château de Bury en 1839.
L'église Saint-Secondin et le cimetière.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La ferme des oliviers, un refuge pour animaux européens et exotiques.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

42 odonymes recensés à Molineuf
au
Allée Avenue Bld Chemin Clos Impasse Montée Passage Place Promenade Route Rue Ruelle Sentier Autres Total
0 1 [N 1] 0 24 0 2 [N 2] 0 0 0 [N 3] 0 2 [N 4] 5 [N 5] 0 0 8 [N 6] 42
Notes « N »
  1. Avenue de Blois.
  2. Impasse de l'Enfer et Impasse des Renardières.
  3. Dont Place du 11-Novembre.
  4. Route d'Orchaise et Route de Santenay.
  5. Rue du 19-Mars-1962, Rue Creuse, Rue de Touchet, Rue du Docteur Jean Mornet et Rue Florimond Robertet.
  6. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & perche-gouet.net & OpenStreetMap

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]