Moliets-et-Maa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maa.
Moliets-et-Maa
Plage de Moliets-et-Maâ.
Plage de Moliets-et-Maâ.
Blason de Moliets-et-Maa
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Marensin-Sud
Intercommunalité Communauté de communes de Maremne-Adour-Côte-Sud
Maire
Mandat
Aline MARCHAND
Élections municipales françaises partielles de décembre 2016 "en cours "
Code postal 40660
Code commune 40187
Démographie
Population
municipale
1 089 hab. (2014)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 51′ 00″ nord, 1° 21′ 25″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 55 m
Superficie 27,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Moliets-et-Maa

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Moliets-et-Maa

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moliets-et-Maa

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moliets-et-Maa

Moliets-et-Maa est une commune de France située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans la forêt landaise sur la Côte d'Argent, en Côte Sud des Landes, en bordure de la départementale 652, à mi-distance de Mimizan et Bayonne. Cette commune est assez réputée pour son golf, sa plage, l'embouchure du Courant d'Huchet et ses villas en bord de mer.

Par l'autoroute A63: en venant de Bayonne, sortie 11 Magescq, Azur et Moliets-et-Maâ. En venant de Bordeaux, sortie 12 Castets, Léon et Moliets-et-Maâ.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée entre 1790 et 1794 par la fusion de Moliets[1] et Maâ[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur à la ligne de dunes d'or posée sur une terrasse de sinople sur un étang du champ mouvant de la pointe, au pin au naturel brochant, accosté, en chef, d'une croisette pattée cousue de gueules à dextre et d'une coquille aussi d'or à senestre[3]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 1996 Jean Peyresblanques[4]   Médecin - écrivain
1996 mars 2001 Pierre Castagnet   Retraité
mars 2001 mars 2014 Anne-Marie Cancouët   Retraitée
mars 2014 décembre 2016 Mireille Multeau DVG[5] Aide médico-psychologique de nuit
décembre 2016 "en cours" Aline Marchand    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 089 habitants, en augmentation de 22,64 % par rapport à 2009 (Landes : 5,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
322 290 293 334 382 400 404 347 391
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
405 436 469 455 457 438 380 404 358
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
378 395 358 327 327 323 300 341 332
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
321 315 328 347 420 609 815 1 024 1 089
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Aquarelle de la chapelle Saint-Laurent, à Maâ.

Vie locale[modifier | modifier le code]

  • Moliets est un village de 1010 habitants (40 000 en été) typiquement landais au bord de l'océan Atlantique sur la côte sud des Landes.
  • Moliets bénéficie d'un environnement forestier exceptionnel, des sentiers balisés sillonnent les 2140 hectares de forêt de pins et la réserve naturelle du Courant d'Huchet (618 hectares). Il faut découvrir cette forêt Landaise et ses secrets cachés au détour des chemins : lavoirs, sources, chapelle de Maâ : un petit patrimoine préservé.
  • Deux plages : l'une surveillée de mai à fin septembre et l'autre surveillée en juillet et août, autorisent la pratique de diverses activités, principalement le surf, mais aussi le bodyboard, le cerf-volant, le beach-volley, le kitesurf ou plus simplement la baignade.
  • Sur la plage principale, on peut admirer l'embouchure du Courant d'Huchet qui fluctue au rythme des marées et du temps. Un paysage toujours différent. En empruntant les sentiers qui longent l'embouchure du Courant d'Huchet, on pénètre dans la Réserve Naturelle du Courant d'Huchet pour y découvrir une végétation luxuriante et tropicale. Surnommé « La petite Amazonie landaise », le Courant d'Huchet est l'un des plus grands trésors landais.
    Moliets Plage : l'embouchure du Courant d'Huchet.
  • Les étangs de Moliets et Laprade sont réservés aux pêcheurs et aux promeneurs.
  • Des pistes cyclables desservent la commune, la vélodyssée traverse Moliets, le golf et les plages sont accessibles par un réseau de pistes cyclables sécurisées.
  • Moliets possède aussi un golf avec deux parcours, un 18 trous et un 9 trous dessinés par l'architecte américain Robert Trent Jones ainsi que 16 courts de tennis (green set, gazon, terre battue) dont 2 sont couverts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Étape précédente
Léon
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

Voie de Soulac
Étape suivante
Messanges