Molcajete

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mini molcajete et crâne décoré.
Un molcajete et son temolote.

Le molcajete est un mortier mésoaméricain traditionnel, largement utilisé au Mexique pour broyer ou marteler les aliments, tels que les céréales, les épices et les légumes, destinés à la préparation des sauces et autres plats. Pour moudre les ingrédients, on utilise un cylindre de pierre appelé tejolote, temolote ou communément appelé pierre molcajete.

Origine[modifier | modifier le code]

Selon l'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique, le terme molcajete vient des mots nahuatl : « mollicaxtli » et « temolcaxitl », qui signifie bol pour sauce ou bol en pierre pour mole[1]. Cependant, le dictionnaire espagnol dit qu'il vient du mot mulcazitl, qui signifie jatte[2]. Le terme temolote vient aussi du nahuatl, spécifiquement du mot « texolotl », de « tetl », qui signifie pierre, et « xolotl », qui signifie poupée[3]. Il ne faut pas le confondre avec le metate, qui sert à moudre le maïs[4].

Le fameux mortier est élaboré à partir de pierres volcaniques sculptées en forme concave, dans lequel les épices, les grains et les légumes sont broyés en petite quantité[1]. Ce type de mortier est utilisé dans la production de nourriture depuis les Égyptiens (1550 av. J.-C.) et apparaît même dans l'Ancien Testament[5], mais c'est en Mésoamérique (époque préhispanique) que différentes civilisations utilisaient des molcajetes qui creusaient dans une roche comme un trou pour moudre le maïs et autres noix[6]. Bon nombre de ces dépressions creusées dans la roche se trouvent aujourd'hui dans de nombreux territoires de la République mexicaine[5].

Le plus grand molcajete du monde est situé à Mascota, dans l'État de Jalisco (Mexique), à 102 kilomètres de Puerto Vallarta et est certifié par le Livre Guinness des records[7].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le molcajete est en pierre (basalte), bien qu'il y en ait aussi en argile ou en bois dur[8]. De nos jours, ils sont même fabriqués en plastique ou en céramique, bien qu'il s'agisse plutôt d'objets décoratifs, car ils sont utilisés comme contenants de sauces épicées et d'agrégats pour soucoupes, comme s'ils étaient fabriqués de manière traditionnelle[9]. Il est composé de deux parties sculptées de la même pierre, la première est la base ou molcajete et la seconde est la main ou le pylône est appelé tejolote ou temolote[10] (du nahuatl tetl (pierre) et molinia (mouvoir ou battre quelque chose), donc, temolote est correct selon son étymologie, tejolote serait un régionalisme ou erreur)[11] ou temachín et est utilisé comme un marteau pour casser et rectifier contre le creux du molcajete[12].

Malgré l'utilisation répandue du mixeur électrique et d'autres instruments modernes, le molcajete continue à avoir la préférence pour l'élaboration de sauces dans la cuisine populaire et traditionnelle mexicaine, parce que le goût et la texture fournis par la pierre et la technique de broyage est unique et très caractéristique[6].

La pierre pour les metates et les molcajetes est extraite, pour la plupart, des mines situées à San Lucas Evangelista (es), municipalité de Tlajomulco de Zúñiga, dans l'état de Jalisco[13]. Sa conception et son utilisation sont restées pratiquement inchangées au fil des siècles[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « El molcajete, una herencia mexicana », sur México Desconocido, (consulté le ).
  2. (es) Por: Lorenza Amor | 25 de Octubre 2019, « ¿Has preparado salsa en molcajete? Conoce todo sobre este tradicional utensilio mexicano », sur laopinion.com (consulté le ).
  3. (es) Juan M. Lope Blanch, Cuestiones de filología mexicana, UNAM, , 218 p. (ISBN 978-970-32-0976-7, lire en ligne).
  4. (es) « El molcajete: utensilio clave de la Cocina », sur agro-cultura.mx (consulté le ).
  5. a et b (es) « Cocina prehispánica e instrumentos de molienda en la cultura del maíz – Luces Mexicanas », sur lucesmexicanas.com (consulté le ).
  6. a b et c (es) « Molcajate: historia, diversidad y un poco de arte », sur mxcity.mx, MXCity | Guía de la Ciudad de México, (consulté le ).
  7. (es) « En Jalisco está el molcajete más grande del mundo », sur excelsior.com.mx, (consulté le ).
  8. (es) Leslie, « El molcajete, símbolo de la gastronomía mexicana », sur mexicofolklore.mx, (consulté le ).
  9. (es) « Analisis objetual de la licuadora », sur calameo.com (consulté le ).
  10. (es) « ▷▷ Tejolote, temolote o Mano de Piedra. - ▷▷ Molcajete.org.mx », sur molcajete.org.mx, (consulté le ).
  11. (es) « Metate », sur Etimologías de Chile - Diccionario que explica el origen de las palabras (consulté le ).
  12. (es) « Molcajete en España - De piedra volcanica - 15.5CM », sur jalapenostugitana.es (consulté le ).
  13. (es) « Metates y molcajetes de San Lucas Evangelista (Jalisco) », sur mexicodesconocido.com.mx, (consulté le ).