Moko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’archéologie
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moko (homonymie).
Un moko

Les moko sont des tambours de bronze dont la conception et la décoration proviennent vraisemblablement du site de Dong Son au Viêt Nam. On en a trouvé en plusieurs endroits différents en Indonésie. Les plus connus sont ceux de l'île d'Alor, où ils constituaient des objets d'échanges cérémoniels.

Les moko d'Alor les plus récents ont été fabriqués à Java et en Chine au XIXe siècle. Mais la façon dont les plus anciens ont été introduits reste un mystère. Les récits locaux parlent de la découverte de moko enterrés dans le sol. Aujourd'hui encore, on parle de telles découvertes.

Les moko sont toujours d'importants symboles de statut à Alor. Ils ont en particulier une grande valeur rituelle. En général, on demande encore des moko comme partie de la dot d'une mariée. Toutefois, le peu de moko disponibles de nos jours signifient qu'on doit les emprunter ou les mettre en gage.

Sur les autres projets Wikimedia :