Moiré cendré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moiré.

Erebia pandrose

revers

Le Moiré cendré ou Grand nègre bernois (Erebia pandrose) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae et au genre Erebia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erebia pandrose a été nommé par Moritz Balthasar Borkhausen en 1788.

Synonymes : Papilio pandrose Borkhausen, 1788; Papilio lappona Thunberg, 1791[1],[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Moiré cendré ou Grand nègre bernois se nomme Dewy Ringlet en anglais et Graubrauner Mohrenfalter en allemand[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Erebia pandrose yernikensis Korshunov, 1995 ; dans le sud de la Sibérie.

Description[modifier | modifier le code]

Le Moiré cendré est un petit papillon, marron orné aux antérieures d'une bande postmédiane orange entrecoupée par les nervures et marquée d'une ligne d'ocelles noirs aveugles, et aux postérieures une ligne de discrètes taches orange centrées chacune d'un ocelle noir aveugle.

Le revers des antérieures est cuivre orangé avec une ligne d'ocelles noirs aveugles, les postérieurs sont chinées de gris beige et marron avec une large bande plus claire.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole de début juin à mi-août, en juillet en laponie, en une seule génération[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes des chenilles sont diverses graminées, Festuca et Poa[1],[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans les régions alpines et arctiques d'Europe sous forme de nombreux petits isolats, dans les Pyrénées en Espagne, Andorre, France, dans les Alpes en Italie, Slovénie, Roumanie, Bosnie, Serbie, Macédoine et Bulgarie et dans le nord de l'Europe, Suède, Norvège et Finlande, puis dans les régions polaires d'Asie dans le sud de la Sibérie et Mongolie[1],[3].

En France métropolitaine il est présent dans les Pyrénées-Orientales et dans quatre départements des Alpes, Isère, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence et Alpes-MaritimesINPN répartition. Pour d'autre son aire serait un peu plus étendue recouvrant aussi l'Ariège, la Savoie, la Haute-Savoie[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans des vallées d'altitude et sur des pentes tourbeuses[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[5]. Mais la Bulgarie a recommandé son inscription comme vulnérable[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d [1]
  2. INPN taxonie
  3. a, b, c et d Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord de Tom Tolman, Richard Lewington,, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2-603-01114-6)
  4. lepinet
  5. INPN Protection
  6. butterflies of bulgaria

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord de Tom Tolman, Richard Lewington,, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2-603-01114-6)