Mohur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un mohur de 1862.
Deux mohurs, pièce de 1835 représentant sur une face Guillaume IV (roi du Royaume-Uni), au musée national d'histoire américaine.

Un mohur est une pièce d'or qui a été frappée originellement par l'Empire moghol puis par plusieurs gouvernements, y compris l'Inde britannique et une partie des États princiers voisins, ainsi que le Népal, et l'Afghanistan. Un mohur valait généralement quinze roupies d'argent.

Le mohur a été introduit par Sher Shah Suri pendant son règne en Inde entre 1540 et 1545 ; c'était alors une pièce d'or pesant 169 grains (10,95 g). Ce souverain a également battu une monnaie de cuivre appelée "dam" et des pièces d'argent appelées "roupie" pesant 178 grains (11,53 g). Plus tard, les empereurs moghols ont standardisé ce monnayage tri-métallique à travers le sous-continent afin de consolider le système monétaire.

On a frappé des mohurs dans l'Empire britannique des Indes jusqu'en 1918, mais certains états princiers ont continué à en émettre jusqu'à leur adhésion à l'Union Indienne en 1947. Le mohur a également été utilisé au cours de la période moghole. Des pièces similaires ont également été émises par les autorités britanniques avec une valeur faciale de 2/3 de mohur (10 roupies) et d'1/3 de mohur (5 roupies), ainsi que des doubles mohurs (30 roupies). Une partie des États princiers a émis des pièces d'un demi-mohur (valant 7 roupies et 8 anna).

Notes et références[modifier | modifier le code]