Mohammed Assaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mohammad Assaf
מוחמד עסאף.jpg

Mohammed Assaf en 2014.

Biographie
Naissance
Nom de naissance
Mohammad Jaber Abdul Rahman Assaf
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Label
Platinum Records Music
Site web

Mohammad Assaf (en arabe : محمد عساف) est un chanteur palestinien né le à Misrata (Libye).

Chanteur pop célèbre pour être le gagnant de la deuxième saison d'Arab Idol, diffusée par le réseau MBC, il a reçu le surnom d'Asaroukh, signifiant « La Fusée », de la part du chanteur libanais Ragheb Alama. En 2013, il a été nommé ambassadeur de bonne volonté pour la paix par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA). Il a également été nommé ambassadeur de la culture et des arts par le gouvernement palestinien et s'est vu offrir un poste avec « statut diplomatique » par le président palestinien Mahmoud Abbas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre d'une fratrie de neuf frères et sœurs, Mohammed Assaf est né à Misrata en Libye[réf. nécessaire] de parents palestiniens. La famille de sa mère (professeur de mathématiques) est originaire du village de Bayt Daras, détruit par l'armée israélienne en 1948 ; la famille de son père est de Beersheba. Il vit à Misrata jusqu'en 1993, année où ses parents déménagent à Gaza, au camp de réfugiés de Khan Younis, où il fréquente l'école primaire de l'UNRWA.

Il a remporté le premier titre de la deuxième saison du programme de téléréalité panarabe Arab Idol diffusé sur la chaîne MBC 1 en 2013[1]. Diffusant sa victoire, Al Jazeera English l'a interviewé à Doha au Qatar lors de sa tournée et lui a consacré un épisode entier du programme Inside Story détaillant le parcours d'Assaf travers Arab Idol. Il a été décrit comme « le chanteur de mariage de Gaza qui a grandi dans un camp de réfugiés, et est devenu une star internationale et un héros palestinien »[2].

Il a été surnommé « Asaroukh » (« La fusée ») par le chanteur libanais Ragheb Alama, membre du jury d'Arab Idol.

Assaf a été nommé ambassadeur de bonne volonté pour la paix par l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA)[3], ce qui lui a conféré un passeport diplomatique[4]. Le gouvernement palestinien l'a également nommé « ambassadeur de la culture et des arts »[réf. nécessaire]. Sur les réseaux sociaux, il a été comparé au chanteur égyptien Abdel Halim Hafez[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2014 au MTV Europe Music Awards, il reçoit un awards du meuilleur artiste(e) moyen-oriental(e).

Un film retraçant l'histoire de Mohammed Assaf est sorti en septembre 2015 : Le chanteur de Gaza, réalisé par Hany Abu-Assad.

En 2017 Mohammed Assaf sort Baddek Enayah en featuring avec Gente De Zona.

En 2018, Mohammed Assaf sort un duo avec Massari, Roll With It[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mohammed Assaf a été fiancé à la journaliste palestinienne Lina Qishawi de fin septembre 2015 à février 2016. Il a récemment révélé lors d'une entrevue qu'il s'était aperçu que sa relation avec la journaliste n'était « plus envisageable » et qu'ils prenaient « des chemins différents » ajoutant à cela que leur relation « n'a pas fonctionné ». La rupture définitive de cet ancien couple a été officialisée via le réseau social Facebook par les deux concernés.[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ar) « ماذا قال راغب علامة عن محمد عساف في انا والعسل », sur youtube.com (consulté le 17 novembre 2015)
  2. (en) « The wedding singer from Gaza », sur aljazeera.com, 20 juin 2013, consulté le 9 février 2016.
  3. (en) « UNRWA Commissioner-General welcomes singer, Mohammad Assaf, to UNRWA headquarters in Gaza | UNRWA », sur UNRWA (consulté le 17 novembre 2015)
  4. (en-US) « الامم المتحدة تمنح محمد عساف جواز سفر دولي », sur القدس العربي Alquds Newspaper (consulté le 17 novembre 2015)
  5. (ar) « Arab Idol محمد حسن يخطف لقب عبد الحليم في », sur mbc.net
  6. « Mohammed Assaf et Massari enregistrent le duo Roll With it », sur arabicmood.fr (consulté le 27 janvier 2018)
  7. (en) Hearts break as Mohammad Assaf announces engagement, sur alaraby.co.uk, consulté le 9 février 2016