Mohammed Aman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohammed Aman Portail athlétisme
Mohammed Aman Sopot 2014.jpg
Mohammed Aman lors des championnats du monde en salle 2014.
Informations
Disciplines 800 m
Nationalité Drapeau : Éthiopie Éthiopien
Naissance (21 ans)
Palmarès
Championnats du monde 1 - -
Champ. du monde en salle 2 - -
Championnats d'Afrique - 1 1

Mohammed Aman Geleto (né le à Assella) est un athlète éthiopien, spécialiste du 800 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il remporte les Championnats d'Afrique juniors de 2009 et se classe deuxième des Jeux olympiques de la jeunesse d'été de 2010.

En 2011, Mohammed Aman conserve son titre continental lors des Championnats d'Afrique juniors de Gaborone, et s'adjuge par ailleurs la médaille d'argent du 800 mètres lors des Championnats du monde cadets de 2011 (1 min 44 s 68) derrière le Kényan Leonard Kosencha, auteur de la meilleure performance cadet de tous les temps avec 1 min 44 s 08[1]. Sélectionné à 17 ans seulement pour les Championnats du monde de Daegu, en août 2011, Mohammed Aman termine huitième de la finale du 800 mètres, en 1 min 45 s 93, après avoir réalisé 1 min 44 s 57 en demi-finale.

En septembre 2011, lors du meeting de Rieti, Mohammed Aman se classe 3e de la course et améliore le record d'Éthiopie du 800 m, à seulement dix-sept ans, dans le temps de 1 min 43 s 37. Une semaine plus tard, il remporte le meeting de Milan où il devance avec le temps de 1 min 43 s 50, le champion du monde kényan David Rudisha, invaincu sur la distance depuis 2009, deuxième de la course en 1 min 43 s 57[2].

Il dispute ses premières compétitions « indoor » en 2012. Aux championnats du monde en salle d'Istanbul, Mohammed Aman devient, à dix-huit ans seulement, le plus jeune champion du monde masculin en s'imposant en finale du 800 m en 1 min 48 s 36, devant le Tchèque Jakub Holuša et le Britannique Andrew Osagie[3]. Sixième des Jeux olympiques de Londres, où il porte son record personnel à 1 min 43 s 20, il remporte la Ligue de diamant 2012 en s'imposant notamment lors du dernier meeting de la saison, au Weltklasse Zurich. Auteur d'un nouveau record personnel en 1 min 42 s 53, il devance une nouvelle fois David Rudisha[4].

Lors des championnats du monde 2013, à Moscou, profitant du forfait sur blessure de David Rudisha, Mohammed Aman remporte le titre du 800 m dans le temps de min 43 s 31, devant l'Américain Nick Symmonds et le Djiboutien Ayanleh Souleiman[5].

En mars 2014, il devient le troisième athlète après Paul Ereng et Abubaker Kaki à conserver son titre mondial « indoor » du 800 m[6] en remportant la finale des championnats du monde en salle, à Sopot en Pologne, en min 46 s 36, devant le Polonais Adam Kszczot et le Britannique Andrew Osagie[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Mohammed Aman en 2011 lors des Championnats du monde de Daegu
Palmarès international
Date Compétition Lieu Rang Temps
2009 Championnats d'Afrique juniors Bambous 1er 1 min 48 s 82
2011 Championnats d'Afrique juniors Gaborone 1er 1 min 46 s 62
Championnats du monde cadets Lille 2e 1 min 44 s 68
Championnats du monde Daegu 8e 1 min 45 s 93
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 1er 1 min 48 s 36
Jeux olympiques Londres 6e 1 min 43 s 20
Ligue de diamant 1er détails
2013 Championnats du monde Moscou 1er 1 min 43 s 31
Ligue de diamant 1er détails
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1er 1 min 46 s 40
Championnats d'Afrique Marrakech 2e min 48 s 74
Coupe continentale Marrakech 2e 1 min 45 s 34

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
800 m 1 min 42 s 37 (RN) Bruxelles
800 m (salle) 1 min 44 s 52 Birmingham

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Arnaud Laviolette, « Titre et record du Monde du 800 m cadets pour Leonard Kosencha, 1'44"08 », sur vo2.fr,‎ 2011 (consulté le 28 août 2011)
  2. (en) Diego Sampaolo, « Teenager Aman ends Rudisha’s win streak in rainy Milan », sur iaaf.org,‎ (consulté le 19 septembre 2011)
  3. (en)Len Johnso, « Teenager Aman’s rise continues with Ethiopia’s first 800m gold », sur iaaf.org,‎ (consulté le 5 mai 2012)
  4. (en)Bob Ramsak, « Bolt dashes 19.66, Aman defeats Rudisha in Zürich – 2012 Samsung Diamond League, FINAL, Part 1 », sur iaaf.org,‎ (consulté le 31 août 2012)
  5. (en) Phil Minshull, « Report: Men's 800m final – Moscow 2013 », sur iaaf.org,‎
  6. (en) Steven Mills, « Facts and figures from the men’s events at the 2014 IAAF World Indoor Championships in Sopot », sur athleticsweekly.com,‎
  7. (en) Mirko Jalava, « Report: men’s 800m final – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]