Mohammad Hamid Ansari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mohammad Hamid Ansari
मोहम्मद हामिद अंसारी
Illustration.
Mohammad Hamid Ansari en 2013.
Fonctions
Vice-président de l'Inde

(12 ans, 3 mois et 26 jours)
Élection 10 août 2007
Réélection 7 août 2012
Président Pratibha Patil
Pranab Mukherjee
Ram Nath Kovind
Premier ministre Manmohan Singh
Narendra Modi
Prédécesseur Bhairon Singh Shekhawat
Successeur Venkaiah Naidu
Biographie
Date de naissance (82 ans)
Lieu de naissance Calcutta (Inde)
Nationalité indienne
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Calcutta
Université musulmane
d'Aligarh
Profession Diplomate
Religion Islam
Résidence Vice President House,
New Delhi

Mohammad Hamid Ansari
Vice-présidents de l'Inde

Mohammad Hamid Ansari, né le à Calcutta, est un homme d'État indien. Il est vice-président de la République de l'Inde de 2007 à 2017. Avec Sarvepalli Radhakrishnan, il est le seul vice-président à avoir été réélu pour un second mandat consécutif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Né à Calcutta, Ansari est issu d'une famille originaire de Ghazipur dans l'État de l'Uttar Pradesh. Il est le neveu de l'ancien président du Congrès national indien Mukhtar Ahmad Ansari, figure du mouvement pour l'indépendance de l'Inde.

Après un diplôme de sciences politiques obtenu à l'université musulmane d'Aligarh, il commence sa carrière en 1961 au Ministère des affaires étrangères indien (Indian Foreign Office). Il est par la suite nommé représentant permanent de l'Inde auprès des Nations unies, haut-commissaire de l'Inde en Australie et enfin ambassadeur aux Émirats arabes unis, en Afghanistan, en Iran et en Arabie saoudite. Il obtient la Padma Shri en 1984.

De mai 2000 à mars 2002, il est vice-chancelier de l'université musulmane d'Aligarh. Il est connu pour avoir milité pour la réparation des dommages causés aux victimes des violences au Gujarat en 2002. Il milite également pour la réhabilitation des victimes des émeutes depuis 1984.

Il est le chancelier de l'université de Delhi.

Vice-présidence de l'Inde[modifier | modifier le code]

Le , Ansari est choisi par l'Alliance progressiste unie et la gauche socialiste au pouvoir comme candidat à la vice-présidence. Le 10 août suivant, il remporte l'élection avec 455 votes, soit 233 de plus que son principal concurrent, Najma Heptullah, et prend ses fonctions le lendemain.

Il est réélu le 7 août 2012. Pour la première fois de l'histoire, le président de l'Inde, Pranab Mukherjee, et son vice-président sont nés dans le même État, le Bengale-Occidental.

Prises de position[modifier | modifier le code]

Il critique le discours de Ratisbonne prononcé le 12 septembre 2006 par le pape Benoît XVI : « Le langage utilisé par le Pape rappelle celui de ses homologues du XIIe siècle qui ont ordonné les croisades... J'en suis surpris car le Vatican entretient une relation respectueuse avec le monde musulman »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « In quotes: Muslim reaction to Pope », sur BBC News, (consulté le 30 mai 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]