Mohamed Salah Ben Ammar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mohamed Salah Ben Ammar
Illustration.
Mohamed Salah Ben Ammar en 2013
Fonctions
Ministre tunisien de la Santé publique
Président Moncef Marzouki
Béji Caïd Essebsi
Premier ministre Mehdi Jomaa
Gouvernement Jomaa
Prédécesseur Abdellatif Mekki
Successeur Saïd Aïdi
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Tunis, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Indépendant

Mohamed Salah Ben Ammar, né le à Tunis, est un médecin et homme politique tunisien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

En 1985, Ben Ammar devient docteur en médecine à la faculté de médecine Broussais Hôtel-Dieu[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1987, il est médecin spécialiste en anesthésie-réanimation à la faculté de médecine de Tunis, où il devient, en 1998, professeur hospitalo-universitaire et, en 2008, responsable de l'espace éthique[1]. De 1992 à 2011, il est le chef du service d'anesthésie-réanimation du CHU Mongi-Slim de La Marsa[1]. En 2011, il devient directeur général de la santé au ministère de la Santé publique, jusqu'en 2013[1].

Par ailleurs, dès 2001, il est membre du panel d'experts de l'Organisation mondiale de la santé[1]. De 2008 à 2012, il préside la section africaine de la Fédération mondiale des sociétés d'anesthésiologistes[1]. En 2012, il devient vice-président du Comité international de bioéthique, avant de devenir, en mai 2013, directeur général de l'Instance nationale de l'accréditation en santé[1].

Deux de ses livres ont obtenu le Prix maghrébin en médecine. Il a surtout écrit à propos de la bioéthique, de l'anesthésie, de la réanimation, du traitement de la douleur, de la transplantation d'organes, de la transfusion sanguine et de la médecine factuelle[1].

Ministre[modifier | modifier le code]

Le 29 janvier 2014, il est nommé ministre de la Santé publique dans le gouvernement Jomaa.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à Samia Bellagha et a trois fils prénommés Abdesslem, Ahmed et Youssef[1].

Références[modifier | modifier le code]