Mohamed Hassan Bensalah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mohamed Hassan Bensalah
Description de cette image, également commentée ci-après
Mohamed Hassan Bensalah
Naissance
Maroc
Activité principale
Président-directeur général du Groupe Holmarcom
Formation

Université de la Sorbonne

École des Cadres de Paris

Né en 1970 au Maroc, Mohamed Hassan Bensalah est président-directeur général du groupe marocain Holmarcom[1].

Études et diplômes[2][modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat B à la mission française, Mohamed Hassan Bensalah part en France pour des études supérieures où il décroche une maîtrise en gestion et en finances à l’Université de la Sorbonne[3] et à l’École des Cadres de Paris.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Mohamed Hassan BENSALAH succède en 1993 à son défunt père et fondateur du Groupe Holmarcom Feu Abdelkader Bensalah en tant que Président Directeur Général.[4]

Il est également :

  • Président de la Fédération marocaine des compagnies d’assurances et de réassurance[5],[6] ;
  • Président de la Fédération marocaine des compagnies d’assurances et de réassurance (FMSAR) ;
  • Membre du Conseil d’Administration de la Confédération Générale des Entreprises au Maroc (CGEM), de la Bourse de Casablanca et du Moroccan Financial Board (Casablanca Finance City) ;
  • Membre du Conseil de Surveillance de la BMCI Bank (Groupe BNP Paribas) et du Conseil d’Administration de CIH Bank (Groupe CDG), de la Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraite (CIMR), de la société d’investissement MUTANDIS….

Engagements[modifier | modifier le code]

Mohamed Hassan Bensalah est également :

  • Membre du Conseil économique, social et environnemental ;
  • Membre du conseil d‘administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et de la Fondation alaouite pour le développement humain durable.

Mohamed Hassan Bensalah a été distingué, en 2004, chevalier du Wissam Al Arche[7] par le roi Mohammed VI.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]