Mohamed Fahmy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.
Mohamed Fahmy
Description de l'image Mohamed Fahmy at Chatham House 2015.jpg.

محمد فاضل فهمى

Nom de naissance Mohamed Fadel Fahmy
Naissance (44 ans)
Caire, Égypte
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Drapeau de l'Égypte Égyptienne (jusqu'en 2015)[1]
Pays de résidence Canada
Profession

Mohamed Fadel Fahmy, plus communément appelé Mohamed Fahmy, (en arabe : محمد فاضل فهمى), né le au Caire en Égypte, est un journaliste canadien.

En décembre 2013, il est arrêté en compagnie de Peter Greste (en), Baher Mohamed et Mohamed Fawzy pour falsification d'information en faveur du mouvement des Frères musulmans déclarés comme groupe terroriste durant la semaine[2]. En juin 2014, Fahmy est condamné en compagnie de Peter Greste à sept ans de prison, qui furent par la suite renversé par la cour de cassation. Fahmy renonce à sa nationalité égyptienne en 2015 dans le but de pouvoir être déporté au Canada.

Un nouveau procès a été annoncé en février 2015[3]. En août 2015, lui, ainsi que Baher Mohamed et Peter Greste sont condamnés à trois ans de prison[4]. En septembre 2015, il reçoit le pardon du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et reçoit la permission de rentrer au Canada[5]. Il déclare vouloir lutter pour la liberté de presse en Égypte[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Al Jazeera's Fahmy renounces Egyptian citizenship », Al-Jazeera, (consulté le 27 septembre 2015).
  2. « Egypt crisis: Al-Jazeera journalists arrested in Cairo », BBC, (consulté le 27 septembre 2015).
  3. « Nouveau procès pour Mohamed Fahmy », TVA, (consulté le 27 septembre 2015).
  4. « Mohamed Fahmy condamné à trois ans de prison », Journal de Montréal, (consulté le 27 septembre 2015).
  5. « Mohamed Fahmy, Canadian journalist, pardoned by Egyptian president, released from prison », CBC, (consulté le 27 septembre 2015).
  6. « Mohamed Fahmy vows to fight for media freedom in Egypt », Toronto Star, (consulté le 27 septembre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]