Mohamed Chawki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mohamed Chawki, est né le [1], est Conseiller d’État en Égypte, chercheur à l’Institut de sciences pénales et de criminologie (Université Paul Cézanne Aix-Marseille III), ancien conseiller du ministre égyptien de production militaire, et ancien conseiller du Président de l'autorité des marchés financiers en Égypte.

Il est titulaire d'un doctorat en droit pénal de l’informatique de l'Université de Lyon III[2]; d'un DES en droit public et aussi en droit social (Université du Caire); d'un diplôme de l’Université de Cambridge et des maîtrises en droit et en criminologie (École nationale de police d’Égypte).

Mohamed Chawki est spécialisé dans le domaine du droit des technologies de l'information et de la communication. Il est membre du Conseil international des scientifiques et professionnels de l’ONU (ISPAC) et de nombreux groupes de réflexion de niveau non gouvernemental. En 2006, il a fondé en France l'Association internationale de lutte contre la cybercriminalité. Trois ans plus tard, il fonde avec l'ONU le 1er Centre africain du cyberdroit

Il est expert international en cybercriminalité. Il publie régulièrement des articles dans le domaine du droit pénal de l’informatique et organise des conférences sur le cyber droit et la cybercriminalité. Il est également l'auteur de deux ouvrages en français consacrés aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).

Reconnaissances[modifier | modifier le code]

  • Médaille d’excellence du Président de la RAE
  • Prix Claire-L'Heureux-Dubé (Canada)
  • Médaille du mérite militaire Elisio-Sobreira (Brésil)

Publications[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]