Mohamed Chérif Messaadia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mohamed Chérif Messaadia
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Ministre
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Mohamed Chérif Messaadia (en arabe محمد شريف مساعدية) né en octobre 1924 à [1], mort le à l'hôpital américain de Paris[2], est un homme politique algérien.

Après des études primaires dans sa ville natale, il part achever ses études à la mosquée Zitouna de Tunis.

Il milite au Parti du peuple algérien puis Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques. Après le déclenchement de la Guerre de libération il rejoint les moudjahidines, il devint l'un des dirigeants les plus éminents de la Base Est.

Chargé avec d'autres officiers dont Abdelaziz Bouteflika d'ouvrir le front du Mali où il continua ses activités jusqu'à l'indépendance de l'Algérie.

Mohamed Chérif Messaadia a été ministre des moudjahidines dans le gouvernement Abdelghani I (du 8/03/1979 au 15/07/1980). Mohamed Chérif Messaadia a été coordinateur de l'Appareil du parti F L N de 1980 à 1988.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. À l'occasion du quatrième anniversaire de sa mort, sa famille a « soutenu » qu'il est né à Azzefoun. In Sa famille révèle qu’il est originaire d’Azzefoun, Le Jeune Indépendant
  2. Messaâdia est mort, L'Expression 2 juin 2002

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]