Mohamed Benhamou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Mohammed Benhammou (universitaire).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benhamou.
Mohamed Benhamou
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France ES Viry-Châtillon
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Algérie Algérien
Nat. sportive Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (37 ans)
Lieu Paris
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 2003-2014
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1987-2000 Drapeau : France Red Star
Parcours amateur
Saisons Club
2000-2001 Drapeau : France Red Star
2001-2006 Drapeau : France Paris SG B 66
2014- Drapeau : France ES Viry-Châtillon
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2003-2006 Drapeau : France Paris SG 00 (0)
2006-2007 Drapeau : France AS Cannes 35 (0)
2007-2009 Drapeau : Algérie MC Alger 45 (0)
2009-2010 Drapeau : Algérie MC Oran 22 (0)
2010-2012 Drapeau : Algérie ES Setif 49 (0)
2012-2014 Drapeau : Algérie USM Annaba 26 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
- Drapeau : Algérie Algérie espoirs 3 (0)
2003-2010 Drapeau : Algérie Algérie 7 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 novembre 2014

Mohammed Benhamou, né le à Paris, est un footballeur international algérien.

Il compte 7 sélections en équipe nationale entre 2003 et 2010.

L’une des qualités de Benhamou, c’est sa souplesse et son explosivité. Des qualités travaillées dans les salles d’arts martiaux à Paris où Benhamou pratique le judo et la boxe thaïe[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Mohammed Benhamou signe sa première licence au Red Star, mais en tant qu’arrière gauche. Vers l’âge de onze ans, il commence à prendre du plaisir dans les buts. En 2001, Luis Fernandez vient le chercher pour qu'il intègre le centre de formation du Paris Saint-Germain. Deux ans après, il réussit à signer son premier contrat professionnel en compagnie de Lorik Cana et Selim Benachour[1].

Benhamou est professionnel durant trois ans au Paris SG. Il ne prend pas part au parcours de vice-champion de France, aux deux victoires en Coupes de France et la participation à la Ligue des champions, étant la doublure de Lionel Letizi et Jérôme Alonzo[2].

Il quitte le PSG à la fin de la saison 2005-2006, laissé libre, et s'engage avec l'AS Cannes[3]. Après une saison complète avec le club cannois (34 matchs sur 38), il s'engage en juillet 2007 pour deux saisons avec le club algérien du MC Alger[4].

Mohamed Benhamou quitte le club doyen de la capitale en fin de saison 2008-2009, après avoir réalisé un championnat de bonne facture dans les cages du MCA. Cependant, son employeur ne le conserve pas et le joueur se retrouve sans club. Il s’engage pour une année renouvelable avec le MC Oran après que la Fédération algérienne ait décidé de lui accorder une dérogation exceptionnelle pour signer un contrat en dehors de la période des transferts en sa qualité de joueur international[5]. Au terme de la saison, Benhamou effectue un essai non concluant avec l'UJA Alfortville, alors promu en National[6].

En juillet 2012, alors qu'il a rejoint l'ES Setif 18 mois auparavant, les responsables du club décident de ne pas renouveler le contrat de Benhamou pourtant auteur d’une bonne prestation lors de la finale de la Coupe d’Algérie que le club remporte tout comme le Championnat[7].

Il passe six saisons en Algérie en tout, sans sa femme et ses trois filles restées en France. En 2014, Benhamou rentre sans faire de bruit, sans chercher de club, ni demander à un agent pour qu'il lui en cherche. Il devient le nouveau rempart de Viry-Châtillon en CFA[2].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Mohammed Benhamou intègre d'abord l'équipe d'Algérie espoirs avant de jouer pour la sélection A[8]. En équipe d'Algérie, Benhamou connait la CAN 2004 et les éliminatoires du Mondial 2010[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les statistiques de Mohammed Benhamou[9],[10],[11].

Statistiques de Mohammed Benhamou au 21 novembre 2014
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Algérie Algérie Total
Division M B M B C M B M B M B
2000-2001 Drapeau de la France Red Star CFA 2 0 0 - - - - - - - 0 0
2001-2002 Drapeau de la France Paris SG B CFA 21 0 - - - - - - - 21 0
2002-2003 Drapeau de la France Paris SG B CFA 30 0 - - - - - - - 30 0
2003-2004 Drapeau de la France Paris SG B CFA 18 0 - - - - - 4 0 22 0
2004-2005 Drapeau de la France Paris SG B CFA 19 0 - - - - - 3 0 22 0
2005-2006 Drapeau de la France Paris SG B CFA 14 0 - - - - - - - 14 0
2006-2007 Drapeau de la France AS Cannes National 34 0 1 0 - - - - - 35 0
2007-2008 Drapeau de l'Algérie MC Alger 1 20 0 - - C1 2 0 - - 22 0
2008-2009 Drapeau de l'Algérie MC Alger 1 23 0 - - - - - - - 23 0
2009-2010 Drapeau de l'Algérie MC Oran 1 22 0 - - - - - - - 22 0
2010 Drapeau de l'Algérie MC Oran 1 - - - - - - - - - 0 0
2011 Drapeau de l'Algérie ES Setif 1 19 0 - - C3 1 0 - - 20 0
2011-2012 Drapeau de l'Algérie ES Setif 1 24 0 3 0 C3 2 0 - - 29 0
2012-2013 Drapeau de l'Algérie USM Annaba 2 26 0 - - - - - - - 26 0
2013-2014 Drapeau de l'Algérie USM Annaba 2 - - - - - - - - - 0 0
2014-2015 Drapeau de la France ES Viry-Châtillon CFA 10 0 - - - - - - - 10 0
Total sur la carrière 291 0 4 0 - 5 0 7 0 307 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Benhamou comme vous ne l’avez jamais connu », sur nordine69.footblog.fr, (consulté le 21 novembre 2014)
  2. a, b et c « Mohamed Benhamou : « Ça s'est fait au feeling » », sur leparisien.fr, (consulté le 21 novembre 2014)
  3. « Anciens : Benhamou à Cannes (National) », sur planetepsg.com, (consulté le 21 novembre 2014)
  4. « Anciens : Benhamou en Algérie », sur planetepsg.com, (consulté le 21 novembre 2014)
  5. « Mohamed Benhamou signe au MCO », sur dzfoot.com, (consulté le 21 novembre 2014)
  6. « Mohamed Benhamou à l'essai à Alfortville », sur djazairsport.com, (consulté le 21 novembre 2014)
  7. « Mohamed Benhamou remplacé par Sofiane Khdaïria dans les buts », sur algerie1.com, (consulté le 21 novembre 2014)
  8. « Mohamed Benhamou », sur psg70.free.fr (consulté le 21 novembre 2014)
  9. « Fiche de Mohammed Benhamou », sur footballdatabase.eu (consulté le 21 novembre 2014)
  10. « Mohamed Benhamou (2001-2006) », sur planetepsg.com (consulté le 21 novembre 2014)
  11. « Fiche de Mohamed Benhamou », sur foot-national.com (consulté le 21 novembre 2014)