Mohair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pelotes de mohair.

Le mohair est une laine fabriquée à partir de la toison de la chèvre angora, chèvre dont on connaissait l'existence au Tibet 2000 ans av. J.-C. et chez les Sumériens au IVe siècle av. J.-C.[1]. L’appellation de cette chèvre "angora" en français est due à sa présence en Anatolie et à une déformation du nom de la ville d'Ankara[2]. Elle est caractérisée par l’alliance d'une bonne capacité d'isolant thermique (du froid comme du chaud) et d'une très grande légèreté.

Elle est notamment utilisée avec des fibres synthétiques pour la réalisation de peaux de phoque pour le ski de randonnée. On s'en sert aussi pour fabriquer des chandails (pull), des bas, des châles, des foulards, des tuques (bonnet) et des mitaines (gant). Elle sert également à fabriquer des couvertures. Le mohair a notamment été utilisé pour la fabrication des teddy bears (ours en peluche) aux États-Unis dès 1903.

Des chèvres angora sont élevées actuellement en France et également au Québec. La plupart des éleveurs vendent directement le mohair en produits finis. Une charte de qualité a été instituée : « le mohair des fermes de France ».

Le mohair est aussi utilisé pour créer des perruques pour les poupées anciennes ou pour des poupées plus modernes comme les Pullip ou les BJD.

Le plus gros producteur de mohair est l'Afrique du Sud, avec 60 % de la production en 2009, principalement dans la Vallée du grand rift dans l'est du pays[3], suivi des États-Unis avec une production majoritairement dans l'état Texas, puis Iran et Turquie[4]. La production de mohair en Chine augmente également.

En 2009, l'Afrique du Sud a subventionné la production locale en raison de la hausse du prix du Rand sud-africain et de l'arrêt des exports vers la Chine liée à la fièvre touchant les troupeaux Sud-africains de la vallée du grand Rift[5].

Du fait des mauvaises conditions d'élevages dénoncées par PETA[6] en 2018, plus de 150 marques ont décidé de cesser de commercialiser des produits contenant du mohair, dont Monoprix, Zara, Uniqlo et Forever 21[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Chèvre Angora a son histoire », sur mohair-france.com (consulté le 22 septembre 2014).
  2. (en) « End uses of wool », sur fao.org (consulté le 22 septembre 2014).
  3. (en) « Mohair », sur sgs.com (consulté le 22 septembre 2014).
  4. (en) « Natural fibres - Mohair » (consulté le 22 septembre 2014)
  5. (en) « South Africa, supplier to Ermenegildo Zegna, acts to save angora goat herd » [« L'Afrique du Sud, fournisseur de Ermenegildo Zegna, agit pour sauver le troupeau de chèvres angora »], sur bloomberg.com, (consulté le 21 août 2018).
  6. « L’industrie du mohair », sur petafrance.com (consulté le 21 août 2018).
  7. « ASOS rejoint la liste des enseignes renonçant au mohair », sur madmoizelle.com, (consulté le 21 août 2018).