Mogul Thrash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mogul Thrash
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock progressif
Années actives 1971
Labels RCA Records
Composition du groupe
Membres John Wetton
Roger Ball
Malcolm Duncan
Bill Harrison
James Litherland
Mike Rosen

Mogul Thrash est un groupe de rock progressif britannique. Il est formé et dissous au début des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mogul Thrash est formé après son départ de Colosseum par le guitariste-chanteur James Litherland. Le groupe comprend aussi le bassiste (et chanteur occasionnel) John Wetton, qui atteindra la notoriété avec Family, King Crimson puis Asia, ainsi que Roger Ball et Malcolm Duncan aux saxophones, Bill Harrison à la batterie et Mike Rosen à la trompette. À noter que Pete Brown, le parolier de Cream, signe les textes de deux morceaux.

« Il y avait un programme TV que tout le monde regardait tous les samedis, appelé Michael Miles Show, et il y avait un jeu dedans appelé Yes No Interlude où il posait de vives questions aux participants qui devaient répondre sans dire oui ou non. S'ils le faisaient un mec se mettait à côté d'eux et sonnait le gong de fin. Le grand Spike Milligan avait son prorpe show, et c'était tellement hilarant qu'on en pleurait de rire. Il a fait un sketch au Michael Miles Show avec un faux-nez et s'appelait Mogul Thrash », explique James Litherland[1].

Mogul Thrash enregistre un seul et unique album, l'éponyme Mogul Thrash[2], produit par Brian Auger en 1971, avant de se séparer la même année.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 1970 - Sleeping In The Kitchen / St. Peter

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Interview », sur psychedelicbabymag.com, .
  2. (en) Vernon Joynson, The Tapestry of Delights Revised, The Comprehensive Guide to British Music Of The Beat, R&B, Psychedelic and Progressive Eras 1963 - 1976, 2006 Edition (Borderline Productions, réédité en 2008), (ISBN 1-899855-15-7), pages 575.

Lien externe[modifier | modifier le code]