Modibo Sounkalo Keita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Keita.
Modibo Sounkalo Keita
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
MaliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Modibo Sounkalo Keita, né en 1948, est journaliste et écrivain malien de langue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au Mali, Modibo Sounkalo fait ses études en URSS. Il a été réalisateur à Radio-Mali en 1970-71. Il a fait des études supérieures à Dakar, séjourné en Europe avant de s'installer comme journaliste à Dakar. Il fonde en 1985 Vie meilleure, journal sur la santé préventive [1].

Journaliste et auteur de nouvelles, il devient internationalement connu par son roman L'Archer bassari[2],[3] publié en 1984, qui lui vaut le Grand prix littéraire d'Afrique noire en 1985[4] et le Grand Prix du Syndicat des journalistes et écrivains français.

L'œuvre, qui est l'un des premiers véritables romans policiers d'Afrique noire francophone[5], est traduit en néerlandais (De Boogschutter, 1989, par Ernst van Altena). Une adaptation au cinéma en est faite par le réalisateur sénégalais Moussa Yoro Bathily. Le film est une coproduction de ENDA Tiers-Monde et de la Nederlandse Omroep Stichting (NOS). Une fois le film terminé, sa sortie a été bloquée par ENDA, qui avait voulu un documentaire, et même la NOS n'a pas pu obtenir sa distribution[6].

Modibo Sounkalo Keita est établi au Sénégal.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Roman policier[modifier | modifier le code]

L'Archer bassari, Paris, Karthala, coll. « Lettres du Sud », 1984

Distinctions[modifier | modifier le code]

1985 : Grand prix littéraire de l'Afrique noire avec L'archer bassari[7]

1985 : Grand prix du Syndicat des journalistes et écrivains français avec L'archer bassari[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sébastien Le Potvink, Lettres Maliennes : Figures et configuration de l'activité littéraire au Mali, p. 307. à lire en ligne
  2. Abdoulaye Berte L'Archer bassari ou la chronique d'une anomie annoncée dans le Pays du Sahel, étude critique. à lire en ligne
  3. Sylvester Petrus Krakue, L'Archer bassari ou le Sahel à la défense du paysan, dans Le Sahel comme espace littéraire dans le roman ouest-africain d'expression française, thèse, 1993, p. 49-65 à lire en ligne
  4. Grand prix littéraire de l'Afrique noire. Liste des lauréats, [lire en ligne], consulté le 14 avril 2016
  5. Myriam Louviot, Fiche de synthèse Le roman policier, site mondesenvf.fr
  6. Françoise Pfaff À l'écoute du cinéma sénégalais, Editions L'Harmattan, 1 nov. 2010, p. 68-69 [1]
  7. « L'archer bassari », sur www.karthala.com (consulté le 22 juin 2019)
  8. « L'archer bassari », sur www.karthala.com (consulté le 22 juin 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]