Modeste Bahati Lukwebo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Modeste Bahati Lukwebo
Illustration.
President du sénat
Fonctions
Ministre d'État congolais
Ministre du Plan

(2 ans, 3 mois et 17 jours)
Président Joseph Kabila
Félix Tshisekedi
Premier ministre Bruno Tshibala
Gouvernement Tshibala
Prédécesseur Jean-Lucien Bussa
Successeur Élysée Munembwe Tamukumwe
Ministre d'État
Ministre de l'Économie nationale

Intérim
(5 mois et 30 jours)
Président Félix Tshisekedi
Premier ministre Bruno Tshibala
Gouvernement Tshibala
Prédécesseur Joseph Kapika
[1]
(2 ans, 5 mois et 12 jours)
Président Joseph Kabila
Premier ministre Augustin Matata Ponyo
Samy Badibanga
Gouvernement Matata II
Badibanga
Prédécesseur Jean-Paul Nemoyato Begepole
Successeur Joseph Kapika
Ministre de l'Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale

(2 ans, 8 mois et 1 jour)
Président Joseph Kabila
Premier ministre Augustin Matata Ponyo
Gouvernement Matata I
Prédécesseur Simon Bulupiy Galati
Successeur Willy Makiashi
Député à l’Assemblée nationale
En fonction depuis le
(14 ans, 4 mois et 13 jours)
Élection 30 juillet 2006
Réélection 28 novembre 2011
Questeur de l'Assemblée nationale

(2 ans, 2 mois et 25 jours)
Président Joseph Kabila
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Katana (RDC)
Nationalité Congolaise
Parti politique AFDC
Conjoint Marie France Maygende Bisika
Diplômé de Institut supérieur de commerce[Lequel ?]
Université de Milan
Bircham International University

Modeste Bahati Lukwebo Modeste Bahati Lukwebo

Modeste Bahati Lukwebo, né le à Katana au Sud-Kivu, est un économiste et homme politique de la République démocratique du Congo. Il est ministre de l'Économie nationale du au et ministre d'État chargé du Plan du Gouvernement Tshibala du au .

Carrière[modifier | modifier le code]

Il est détenteur d'un master en finances publiques (Finafrica, à Milan) 1982 et de deux doctorats. Un en économie appliquée, option : finances et banque centrale de l'université de Milan et un en économie appliquée comptabilité de la Bircham International University (en), une université à distance non reconnue.

Bahati Lukwebo est premier vice-président de la Commission Finances, Banques et Monnaie de la Conférence nationale souveraine (1991), après quoi il devient en 1992, administrateur directeur commercial à la Banque de Crédit agricole, conseiller de la République, député durant le parlement de transition et président de la Commission économique et financière du Haut Conseil de la République. En 1995 il est élu consultant agréé à la Banque africaine de développement.

Durant le débat national en 1999 il est trésorier général.

Il est président de la Composante Société Civile/Forces Vives, porte-parole adjoint au Dialogue intercongolais à Sun City et Pretoria en Afrique du Sud ;(2001-2003), président national de la Société civile du Congo « SOCICO » (1992-2010) ; point focal de la Société civile africaine près l’Union africaine pour l’Afrique centrale (2001-2010); coordonnateur adjoint du PAWA (Peace Accords Watch in Africa) en 2005; administrateur délégué général de la SONAS « Société nationale d’assurances » (2005) ; ministre du Budget (1994) ; ministre de la Fonction publique (1995) et questeur de l’Assemblée nationale (2006-2009). Il est nommé ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale le dans le gouvernement Matata I.

Professeur d’université, élu de Kabare, dans le Sud-Kivu, en 2006 et 2011, Président du Groupe parlementaire des Députés Indépendants (GPI). Député national à l’Assemblée nationale de la RDC ; Professeur de comptabilité des entreprises à succursales multiples à l’ISC/ Kinshasa ; Point focal du NEPAD/ Afrique centrale et président de la Commission de la Bonne Gouvernance du NEPAD en RDC ; Consultant agréé de la Banque africaine de développement (BAD) Abidjan- Côte d’Ivoire ; Président de l’Organisation pour la Paix, la Démocratie et la Sécurité dans les pays des Grands Lacs ONG « OPDGL » ; président-directeur général des Entreprises du groupe Taverne ; Fondateur et autorité morale de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC).

Modeste Bahati Lukwebo est le président et fondateur de l'Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC ou AFDC-A). Ce parti fait initialement partie du Front commun pour le Congo (FCC), une coalition politique formée en 2018 et dirigée par le président Joseph Kabila[2].

En juillet 2019, Bahati est candidat à la présidence du Sénat mais le FCC choisit de soutenir la candidature d'Alexis Thambwe Mwamba qui est élu (avec 65 voix, contre 43 pour Bahati). Bahati prend alors ses distances avec le FCC[2].

En janvier 2021, le président Félix Tshisekedi le nomme « informateur », il est à ce titre chargé d'identifier une majorité à l'assemblée nationale[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Le Zaïre peut-il sortir de sa crise économique ? » in Revue zaïroise de développement (revue scientifique de l’ISC/Kinshasa), 1990
  • « Coût économique et social de l’ajustement politique au Zaïre de 1990 à 1993 » in Revue zaïroise de développement, ISC/Kinshasa/1994
  • Les Différentes Phases d’exécution du Budget de l’État au Zaïre. Presse universitaire du Zaïre, 1994.
  • Les Banques africaines face aux défis de la mondialisation de l’économie. Harmattan, Paris, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministre d'État à partir du .
  2. a b et c Stanis Bujakera Tshiamala, « RDC : Tshisekedi confie à Bahati Lukwebo la mission d’identifier une nouvelle majorité », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]