Modes et travaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Modes & Travaux
Image illustrative de l'article Modes et travaux

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre Presse féminine
Prix au numéro 2 € (petit format), 2,30 € (grand format)
Diffusion 444 183 ex. (2011)
Date de fondation 1919
Éditeur Mondadori Magazines France

Propriétaire Mondadori France
Directeur de publication Ernesto Mauri
ISSN 0026-8739
Couverture de Modes et travaux de janvier 1944 : turban vert Legroux Sœurs (modistes à Paris).

Le magazine féminin mensuel Modes&Travaux, publié par Mondadori France (groupe Arnoldo Mondadori Editore), est créé le 15 novembre 1919 par l’éditeur Edouard Boucherit.

Historique[modifier | modifier le code]

Edouard Boucherit baigne depuis son enfance dans la broderie car sa mère possède une mercerie à Levallois-Perret. Pour promouvoir la boutique et faire partager sa vision de la femme il crée des magazines de broderie comme La Broderie moderne et Modes&Travaux apparu le 15 novembre 1919[1].

Le magazine franchit le cap de deux millions d'exemplaires au début des années 1970[2]. Dans les années 1980, Dominique Roche, fondatrice du magazine Marie Claire, est nommée à la direction de Modes&Travaux afin de donner une nouvelle impulsion au magazine concurrencé par Femme actuelle; Femme pratique ou Elle[1].

Contenu rédactionnel[modifier | modifier le code]

Modes&Travaux s'adresse originellement à la femme au foyer chic et parisienne[1].

Le magazine s’attache à donner des conseils pratiques aux femmes d’aujourd’hui sur les thèmes de la mode, la décoration, la cuisine, la couture, le tricot, les conseils beauté, ou encore le jardinage.

On y trouve aussi de nombreux bons plans de tourisme, de voyages, de forme, de nutrition, et de bien-être.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Modes&Travaux est aujourd'hui le 1er magazine mensuel féminin français en diffusion selon l’OJD.

En effet, le magazine est en progression, avec une Diffusion France Payée de 444 183 exemplaires[3] pour l'année 2011, soit une progression de 5,92 % par rapport à 2010 et de 19,3 % par rapport à 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Elodie Lantelme, Patricia Wagner, Modes et travaux, une histoire de la femme française, Solar,‎ 2014, 237 p.
  2. Samra-Martine Bonvoisin, Michèle Maignien, La presse féminine, Presses universitaires de France,‎ 1996, p. 43
  3. Données source OJD

Liens externes[modifier | modifier le code]