Mode de vie paléolithique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mode de vie paléolithique ou style de vie paléolithique (de l'anglais paleolithic lifestyle), souvent abrégé en mode de vie paléo, est un mode de vie intégré à la société moderne consistant à se rapprocher de celui qu'auraient eu les hommes avant la révolution néolithique et l'apparition de l'agriculture et de l'élevage. Il se base essentiellement sur l'optimisation de trois paramètres: l'activité physique, l'alimentation et le sommeil.

La motivation principale des adeptes du mode de vie paléo repose sur le postulat que nos organismes modernes ne se seraient pas encore correctement adaptés à l'apparition des produits issus de l'agriculture et de l'élevage ainsi qu'à notre rythme de vie moderne. Ils prennent en exemple le fort taux d'obésité, de maladies cardiovasculaires, les effets de la sédentarité, l'intolérance au lactose et au gluten.

Avant la révolution néolithique, les hommes étaient chasseurs-cueilleurs, ce qui implique pour les individus adoptant un mode de vie paléo d'avoir une activité physique importante, donnant lieu à la pratique de la paléo-fitness. Il s'agit également de modifier son alimentation afin qu'elle corresponde à celle qui précédait la révolution néolithique en excluant les produits qui n'ont été introduits dans notre alimentation qu'à travers l'agriculture et l'élevage : c'est le régime paléolithique. Le mouvement prône ainsi une alimentation riche en viande et en fruits et bannit les céréales, les légumineuses et les produits laitiers. Du fait de l'exclusion des céréales et des produits laitiers, le régime paléolithique est sans gluten et sans lactose. Enfin, le mode de vie paléolithique recommande un sommeil long supérieur à huit heures par jour, incluant les siestes, calqué si possible sur le soleil.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

« Le Modèle Paléo » de Mark Sisson chez Thierry Soucard Editions