Modèle:Extrait

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

 Documentation[voir] [modifier] [historique] [purger]

Ce modèle est utilisé pour réutiliser des parties de pages dans d'autres pages. Ce moyen présente plusieurs avantages:

  • Réduit la maintenance en évitant de devoir mettre à jour des contenus identiques en plusieurs fois.
  • Améliore la qualité du contenu en encourageant les contributeurs à fusionner le contenu associé, plutôt que d'avoir plusieurs versions à différents stades de développement.
  • Favorise la collaboration en concentrant les contributeurs en un seul endroit, plutôt que de travailler en parallèle sur les pages concernées.

Ce modèle étend les capacités de la transclusion normale. Les pages l'utilisant sont catégorisées dans catégorie « Page utilisant le modèle Extrait ».

Utilisation[modifier le code]

Utilisation de base[modifier le code]

  • {{Extrait|Titre de la page}} — Transclure la section d'introduction (exemple)
  • {{Extrait|Titre de la page|Section titre}} — Transclure une section spécifique, à l'exclusion de toute sous-section (exemple)

Paramètres[modifier le code]

  • 1 — Titre de la page à transclure. Seul paramètre obligatoire. Par défaut, la section principale sera transcluse (exemple).
  • 2 — Titre de la section à transclure (exemple).
  • fragment — Nom du fragment à transclure. Doit être marqué avec <section begin=Nom du fragment/> et <section end=Nom du fragment/> dans la page transcluse. Notez que ce modèle fournit d'autres moyens de cibler des fragments spécifiques d'une page sans avoir à recourir aux balises de section.
  • seul — Éléments à transclure (exemple). Par défaut, tous les éléments sont transclus.
    • seul=fichiers ou seul=fichier — Transclure uniquement les fichiers
    • seul=liste ou seul=listes — Transclure uniquement les listes
    • seul=table ou seul=tables — Transclure uniquement les tables
    • seul=modèle ou seul=modèles — Transclure uniquement les modèles
    • seul=paragraphe ou seul=paragraphes — Transclure uniquement les paragraphes
  • paragraphes — Paragraphes à transclure (exemple). Par défaut, tous les paragraphes sont transclus.
    • paragraphes=0 — Ne pas transclure les paragraphes
    • paragraphes=1 — Transclure le premier paragraphe
    • paragraphes=2 — Transclure le deuxième paragraphe
    • paragraphes=1,3 — Transclure les premier et troisième paragraphes
    • paragraphes=1-3 — Transclure les premier, deuxième et troisième paragraphes
    • paragraphes=1-3,5 — Transclure les premier, deuxième, troisième et cinquième paragraphes
    • paragraphes=-1 — Transclure tous les paragraphes sauf le premier
    • paragraphes=-2 — Transclure tous les paragraphes sauf le second
    • paragraphes=-1,3 — Transclure tous les paragraphes sauf le premier et le troisième
    • paragraphes=-1-3 — Transclure tous les paragraphes sauf le premier, le deuxième et le troisième
    • paragraphes=-1-3,5 — Transclure tous les paragraphes sauf les premier, deuxième, troisième et cinquième
  • listes — Listes à transclure. Par défaut, toutes les listes sont transcluses. Même syntaxe que lors de la transclusion de paragraphes.
  • fichiers — Fichiers à transclure (exemple). Par défaut, tous les fichiers sont transclus. Même syntaxe que lors de la transclusion de paragraphes, mais aussi :
    • fichiers=A.jpg — Transclure le fichier « A.jpg »
    • fichiers=A.jpg, B.png, C.gif — Transclure les fichiers « A.jpg », « B.png » et « C.gif »
    • fichiers=.+%.png — Transclure tous les fichiers PNG
    • fichiers=-A.jpg — Transclure tous les fichiers sauf « A.jpg »
    • fichiers=-A.jpg, B.png, C.gif — Transclure tous les fichiers sauf « A.jpg », « B.png » et « C.gif »
    • fichiers=-.+%.png — Transclure tous les fichiers non PNG
  • tables — Tables à transclure. Par défaut, toutes les tables sont transcluses. Même syntaxe que lors de la transclusion de paragraphes, mais aussi :
    • tables=Stats2020 — Transclure la table ayant l'identifiant « Stats2020 »
    • tables=Stats2020, Stats2019, Stats2018 — Transclure les tables ayant les identifiants « Stats2020 », « Stats2019 » et « Stats2018 »
    • tables=-Stats2020 — Transclure toutes les tables sauf celle ayant l'identifiant « Stats2020 »
    • tables=-Stats2020, Stats2019, Stats2018 — Transclure toutes les tables sauf celles ayant les identifiants « Stats2020 », « Stats2018 » et « Stats2018 »
  • modèles — Modèles à transclure. Par défaut, tous les modèles sont transclus, sauf ceux listés en Module:Excerpt/config. Même syntaxe que lors de la transclusion de paragraphes, mais aussi :
    • modèles=Infobox — Transclure le modèle « Infobox »
    • modèles=Infobox, Navbox, Chart — Transclure les modèles « Infobox », « Navbox » et « Chart »
    • modèles=-Infobox — Transclure tous les modèles sauf « Infobox »
    • modèles=-Infobox, Navbox, Chart — Transclure tous les modèles sauf « Infobox », « Navbox » et « Chart »
  • ceci — Modifier le texte initial de la note générale. Par exemple, si le contenu transclus est une galerie, vous pouvez définir ceci=Cette galerie est pour que la note générale soit « Cette galerie est un extrait de... » (exemple).
  • note=non — Masquer la note générale « Cette section est un extrait de... »
  • plus=oui — Afficher un lien «Lire la suite...» à la fin (exemple).
  • gras=oui — Garder le texte en gras.
  • citer=oui — Encadrer l'extrait avec les balises <blockquote>.
  • span=oui — Encadrer l'extrait avec les balises <span> pour l'utiliser dans un autre texte.
  • références=non — Supprimer toutes les références.
  • sous-sections=oui — Inclure des sous-sections de la section transcluse. Notez que si la transclusion est effectuée à partir d'une section de niveau 3 et que les sous-sections transcluses sont également de niveau 3, alors les sous-sections transcluses s'afficheront avec la même hiérarchie que la section de transclusion, ce qui n'est probablement pas souhaitable, donc à utiliser avec précaution.

Remplacement de sections pour des extraits[modifier le code]

Comment remplacer une section par un extrait.

Les sections sont souvent des résumés de sous-pages plus précises. Parfois, il est pratique de remplacer le contenu de ces sections par des extraits des sous-pages, après avoir fusionné le contenu original de la section (le cas échéant) dans la sous-page. Cela améliore à la fois la sous-page et la section, réduit la maintenance, pousse les contributeurs à collaborer, etc.

Une manière efficace de procéder est:

  1. Ouvrez la section dans un onglet et la sous-page dans un autre.
  2. Modifiez les deux.
  3. Copiez le texte de la section et collez-le sous la section principale de la sous-page.
  4. Supprimer le contenu répété et ajuster avec le bon sens.
  5. Enregistrez les modifications dans la sous-page avec un résumé d'édition comme: Apportez du contenu à partir de [[Page]].
  6. Revenez à la section, supprimez tout le contenu et remplacez-le par un extrait de la sous-page.
  7. Enregistrez les modifications dans la section avec un résumé de modification comme: Déplacer le contenu vers [[Subpage]] et laisser un extrait.

Exemples[modifier le code]

Section principale[modifier le code]

{{Extrait|Platon}}
Copie d'un buste de la fin du IVe siècle av. J.-C.

Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn /plá.tɔːn/[1]), né en 428 / 427 av. J.-C. et mort en 348 / 347 av. J.-C. à Athènes, est un philosophe antique de la Grèce classique, contemporain de la démocratie athénienne et des sophistes qu'il critiqua vigoureusement. Il reprit le travail philosophique de certains de ses prédécesseurs, notamment Socrate dont il fut l'élève, ainsi que Parménide, Héraclite et Pythagore, afin d'élaborer sa propre pensée. Celle-ci explore la plupart des champs importants, c'est-à-dire la métaphysique, l'éthique, l'esthétique et la politique.

Son œuvre, composée presque exclusivement de dialogues, produit les premières formulations classiques des problèmes majeurs de l'histoire de la philosophie occidentale[2]. Chaque dialogue de Platon est l'occasion d'interroger un sujet donné, par exemple le beau ou le courage. Il y développe une méthode qu'il appelle dialectique ou maïeutique. Il voua la majeure partie de son activité à la philosophie première, mais il se consacra aussi aux apparences et aborda l'Histoire Naturelle dans laquelle il voulut établir deux principes :

Platon développe une réflexion sur les Idées communément appelée théorie des Formes ou théorie des Idées dans laquelle la réalité sensible est considérée comme un ensemble d'objets participant de leurs modèles immuables. La Forme suprême est, selon le contexte, tantôt le Bien, tantôt le Beau. La philosophie politique de Platon considère que la Cité juste doit être construite selon le modèle du Bien en soi. Il développe en conséquence l'idée du Philosophe roi.

La pensée de Platon n'est pas monolithique. Une partie de ses dialogues aboutissent à des apories philosophiques : apportant une solution aux problèmes posés, ils ne constituent pas une réponse unique et définitive. Un long débat a donc agité les commentateurs, pour déterminer si Platon professait une philosophie dogmatique ou sceptique.

Il est généralement considéré comme l'un des premiers philosophes occidentaux, sinon comme l'inventeur de la philosophie, au point que Whitehead a pu dire : « la philosophie occidentale n'est qu’une suite de notes de bas de page aux dialogues de Platon »[3]. Théophraste, parlant des philosophes, dit de Platon qu'il fut le premier par la renommée et le génie, tout en étant le dernier dans la chronologie.
  1. Prononciation en grec ancien retranscrite selon la norme API.
  2. « Plato (427-347 B.C.) stands at the head of our philosophical tradition, being the first Western thinker to produce a body of writing that touches upon the wide range of topics that are still discussed by philosophers today under such headings as metaphysics, epistemology, ethics, political theory, language, art, love, mathematics, science, and religion » (en) The Cambridge Companion to Plato, p. 1.
  3. Alfred North Whitehead, Procès et réalité, , p. 63.

Section spécifique[modifier le code]

{{Extrait|Platon|Rencontre avec Socrate}}

À vingt ans, vers 407, Platon fut mis en relation avec Socrate ; d’après Élien le Sophiste, Platon aurait résolu de quitter Athènes pour aller rejoindre l'armée. Socrate, l'ayant surpris en train d'acheter des armes, l'aurait fait changer d'avis et persuadé de se tourner vers la philosophie[1]. Élien précise cependant qu'il s'agit d'un ouï-dire, et avoue ne pas savoir si l’histoire est vraie.

Socrate, négligeant les problèmes cosmologiques, s'attachait uniquement à l'homme et aux principes qui doivent diriger sa vie ; Platon se passionne dès lors pour la morale et adopte l'art socratique d'interroger et de philosopher, la dialectique. À la suite de cette rencontre, Platon abandonne l'idée de concourir pour la tragédie grecque et brûle toutes ses œuvres[2]. Il commence à écrire ses dialogues durant le vivant de Socrate : Hippias mineur et Ion, entre autres. « Socrate, qui venait d'entendre Platon donner lecture du Lysis, s'écria : Par Héraclès, que de faussetés dit sur moi ce jeune homme[3] ! » Platon est le disciple de Socrate durant neuf ans, de 407 à la mort du maître, en 399 av. J.-C. Malade, plein de regrets déchirants et d'indignation après le procès et la condamnation de Socrate, il ne peut assister à la mort du philosophe[4]. Selon Hermodore de Syracuse, inquiet sur le sort des disciples de Socrate, il se réfugie en compagnie de quelques amis chez Euclide de Mégare[5].
  1. Élien, Histoires variées [lire en ligne], Livre III.
  2. Élien, Histoires variées [lire en ligne] Livre II, 30.
  3. Diogène Laërce, III, 35, p. 416.
  4. Phédon, 59 b.
  5. Diogène Laërce, III, 6.

Portail[modifier le code]

{{Extrait|Mathématiques|note=non|plus=oui|références=non|gras=oui|paragraphes=1-3|fichier=1}}
Raisonnement mathématique sur un tableau.

Les mathématiques (ou la mathématique) sont un ensemble de connaissances abstraites résultant de raisonnements logiques appliqués à des objets divers tels que les ensembles mathématiques, les nombres, les formes, les structures, les transformationsetc. ; ainsi qu'aux relations et opérations mathématiques qui existent entre ces objets. Elles sont aussi le domaine de recherche développant ces connaissances, ainsi que la discipline qui les enseigne.

Elles possèdent plusieurs branches telles que : l'arithmétique, l'algèbre, l'analyse, la géométrie, la logique mathématiqueetc. Il existe également une certaine séparation entre les mathématiques pures et les mathématiques appliquées.

Les mathématiques se distinguent des autres sciences par un rapport particulier au réel car l'observation et l'expérience ne s'y portent pas sur des objets physiques ; les mathématiques ne sont pas une science empirique. Elles sont de nature entièrement intellectuelle, fondées sur des axiomes déclarés vrais ou sur des postulats provisoirement admis. Ces axiomes en constituent les fondements et ne dépendent donc d'aucune autre proposition. Un énoncé mathématique – dénommé généralement, après être validé, théorème, proposition, lemme, fait, scholie ou corollaire – est considéré comme valide lorsque le discours formel qui établit sa vérité respecte une certaine structure rationnelle appelée démonstration, ou raisonnement logico-déductif. Un énoncé qui n'a pas encore fait l'objet d'une démonstration mais qui est néanmoins considéré plausible est appelé conjecture.

Table seulements[modifier le code]

{{Extrait|Population mondiale|Évolution à travers le temps|seul=table}}
Année Population mondiale
-100 000 0,5 million
-10 000 1 à 10 millions
-6 500 5 à 10 millions
-5 000 5 à 20 millions
400 190 à 206 millions
1000 254 à 345 millions
1250 400 à 416 millions
1500 425 à 540 millions
1700 600 à 679 millions
1750 629 à 691 millions
1800 0,813 à 1,125 milliard
1850 1,128 à 1,402 milliard
1900 1,550 à 1,762 milliard
1910 1,750 milliard
1920 1,860 milliard
1930 2,07 milliards
1940 2,3 milliards
1950 2,5 milliards

Voir aussi[modifier le code]

Données du modèle[modifier le code]

Transclure toute partie de page.

Paramètres du modèle

ParamètreDescriptionTypeStatut
Page1

Page à transclure

Exemple
Science
Nom de pageobligatoire
Section2

Section à transclure

Exemple
Histoire
Chaînefacultatif
Seulseul

Éléments à transclure

Exemple
table
Chaînefacultatif
Tablestables

Tables à transclure

Exemple
Stats2020
Chaînefacultatif
Fichiersfichiers fichier

Fichiers à transclure

Exemple
A.jpg, B.png
Chaînefacultatif
Listeslistes liste

Listes à transclure

Exemple
1-3,5
Chaînefacultatif
Modèlesmodèles modèle

Modèles à transclure

Exemple
Infobox
Chaînefacultatif
Paragraphesparagraphes paragraphe

Paragraphes à transclure

Exemple
1-3,5
Chaînefacultatif
Référencesréférences

Supprimer toutes les références

Exemple
0
Booléenfacultatif
Sous-sectionssous-sections

Inclure des sous-sections de la section transcluse

Exemple
1
Booléenfacultatif
Résuménote

Masquer le résumé

Exemple
0
Booléenfacultatif
Ceciceci

Texte initial de la note générale

Exemple
Cette galerie est
Chaînefacultatif
Lire la suiteplus

Afficher un lien « Lire la suite... » à la fin

Exemple
1
Booléenfacultatif
Grasgras

Garder le texte en gras

Exemple
1
Booléenfacultatif
Citerciter

Encadrer l'extrait avec les balises <blockquote>

Exemple
1
Booléenfacultatif
Spanspan

Encadrer l'extrait avec les balises <span> pour l'utiliser dans un autre texte

Exemple
1
Booléenfacultatif