Moclobémide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Moclobemide)
Aller à : navigation, rechercher
Moclobémide
Moclobémide
Identification
Nom UICPA 4-chloro-N-(2-(4-morpholinyl)éthyl)benzamide
No CAS 71320-77-9
Code ATC N06AG02
DrugBank DB01171
PubChem 4235
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C13H17ClN2O2  [Isomères]
Masse molaire[2] 268,739 ± 0,015 g/mol
C 58,1 %, H 6,38 %, Cl 13,19 %, N 10,42 %, O 11,91 %,
[1]
Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique Antidépresseurs
Conduite automobile Dangereuse
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le moclobémide est une molécule utilisée principalement dans le traitement de la dépression, agissant par inhibition de la monoamine oxydase[3].

moclobémide
Noms commerciaux
  • Aurorix (Belgique, Suisse)
  • Manerix (Canada)
  • Moclamine (France)
  • Moclo A (Suisse)
Laboratoire Apotex, Biocodex, Hoffmann-La Roche, Meda Pharma[4], Mylan, Pharmascience Inc, Sandoz, Teva, Valeant
Forme comprimés sécables, dosés à 150 et à 300 mg
Administration per os
Classe psychoanaleptiques, antidépresseurs inhibiteurs des monoamine oxydases A, ATC code N06AG02

Effets indésirables[modifier | modifier le code]

La liste des effets indésirables[5] :

  • trouble du sommeil ;
  • agitation ;
  • anxiété ;
  • irritabilité ;
  • vertiges ;
  • nausées ;
  • céphalées (maux de tête) ;
  • sensations de picotement, de fourmillement ;
  • bouche sèche ;
  • troubles digestifs ;
  • réaction cutanée : éruption cutanée étendue, démangeaisons, urticaire ;
  • plus rarement : états confusionnels disparaissant à l'arrêt du traitement.

Ces effets indésirables apparaissent surtout durant la première, voire les deux premières semaines de traitement et s'estompent parallèlement à l'amélioration de l'épisode dépressif.

Propriétés pharmacologiques[modifier | modifier le code]

C'est un antidépresseur (par inhibition de la mono-amine oxydase) et un IMAO A ; il inhibe préférentiellement et de façon réversible, au niveau central, la mono-amine oxydase de type A. Au niveau périphérique, l'inhibition porte sur la MAO A et la MAO B.

Le moclobémide ne doit pas être associé à d'autres antidépresseurs, au risque d'interactions néfastes importantes. Certains régimes très spécifiques peuvent permettre de combiner le moclobémide avec un antidépresseur tricyclique ou ISRS. Une période de deux jours est nécessaire lors du passage à un antidépresseur tricyclique, et pour les ISRS, une période d'au moins quatre à cinq jours est nécessaire[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Datenblatt für Moclobemid – ChemSpider 12.04.2008
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b (en) Berlin I, Zimmer R, Thiede HM et al., « Comparison of the monoamine oxidase inhibiting properties of two reversible and selective monoamine oxidase-A inhibitors moclobemide and toloxatone, and assessment of their effect on psychometric performance in healthy subjects », British journal of clinical pharmacology, vol. 30, no 6,‎ , p. 805–16. (PMID 1705137, PMCID 1368300)
  4. (en) « Media Release : Roche and Meda agree on product transactions », sur www.roche.com, (consulté le 13 avril 2015)
  5. « Résumé des caractéristiques du produit : Aurorix 150 mg comprimés pelliculés » [PDF], sur bijsluiters.fagg-afmps.be

Liens externes[modifier | modifier le code]