Mobulidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mobulidae est une famille de raies (ordre des Rajiformes).

Cette famille ne fait pas l'unanimité chez les taxinomistes, et certaines bases de données comme le World Register of Marine Species préfèrent regrouper ses genres dans la sous-famille des Mobulinae au sein de la famille des Myliobatidae[2].

Description[modifier | modifier le code]

La famille des Mobulidae se compose de deux genres distincts les Mantas et les Mobulas. Ces derniers ont des caractéristiques communes comme le fait d'être de larges raies pélagiques filtreuses qui se nourrissent de plancton, de posséder une tête distincte du corps (portant les yeux et les spiracles sur le côté de la tête), cinq fentes branchiales sur la face ventrale, ainsi que des extensions des nageoires pectorales au niveau de la partie antérieure de la tête formant ainsi des nageoires dites céphaliques[3]. La queue est généralement plus longue que le corps, sans nageoire caudale. La nageoire dorsale est petite.

Les Mantas (deux espèces) se distinguent des Mobulas (neuf espèces) entre autres par la position de la bouche qui est terminale pour les Mantas et plutôt ventrale pour les Mobulas ainsi que par la forme des nageoires céphaliques enroulées, celles des Mobulas ont l'aspect de cornes pointues[4].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Attention, il s'agit d'une famille non reconnue par FishBase et WoRMS, qui placent ces genres dans la famille Myliobatidae[2].

Selon ITIS (7 août 2015)[1] :

  • genre Manta Bancroft, 1829
  • genre Mobula Rafinesque, 1810

Genres fossiles selon Fossilworks Paleobiology Database (7 août 2015)[5] :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]