Moa géant de l'île du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dinornis robustus

Dinornis robustus
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette de Dinornis robustus.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Super-ordre Paleognathae
Ordre  Dinornithiformes
Famille  Dinornithidae
Genre  Dinornis

Espèce

 Dinornis robustus
Owen, 1846

Synonymes

  • Dinornis ingens var. robustus (Owen, 1846)

Le moa géant de l'île du Sud (Dinornis robustus) est une espèce fossile d'oiseaux ratites de l'ordre des Struthioniformes ayant vécu au Pléistocène supérieur. Ces oiseaux étaient incapables de voler. Leur sternum est dépourvu de bréchet et ils possèdent aussi un palais distinctif. Ce moa géant vivait dans les basses terres couvertes d'arbustes, de dunes, d'herbes et de forêts dans l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande[1].

L'origine de Dinornis robustus a longtemps été débattue car aucun pont continental n'a relié la Nouvelle-Zélande à d'autres terres depuis au moins le Crétacé. Ce sont donc, pense-t-on, des ratites volants qui parvinrent jusqu'aux régions sud du pays où les moas, n'ayant pas de prédateurs, devinrent ensuite géants et perdirent l'aptitude au vol in situ[1]. Toutefois, ultérieurement, des rapaces parvinrent à leur tour en Nouvelle-Zélande et évoluèrent aussi vers le gigantisme, jusqu'à l'aigle géant de Haast qui devint un prédateur des moas.

C'est toutefois le débarquement des humains et de leurs animaux domestiques (notamment les chiens) sur Aotearoa (la « terre du long nuage blanc », nom maori de la Nouvelle-Zélande) qui, par le prélèvement des œufs, la destruction des nids et la chasse, mit un terme à l'existence de l'espèce (et de son prédateur l'aigle de Haast), éteinte aux environs du XVe siècle[2].

Liste des espèces de Dinornis[modifier | modifier le code]

En 2003, la recherche de marqueurs spécifiques au sexe sur l'ADN des os des différentes espèces de Dinornis a permis de démontrer que les spécimens de l'ancienne espèce Dinornis struthioides étaient en fait les mâles de l'espèce Dinornis robustus[3]. Il ne reste donc plus que deux espèces de Dinornis : Dinornis robustus et Dinornis novaezealandiae[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le moa mesurait entre 2,5 et 3,5 m de haut (jusqu'à 4 m pour les plus grands mâles) et pesait entre 200 et 250 kg (jusqu'à 300 kg pour les plus gros mâles).

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) S.J.J.F. Davies, « Moas », dans Michael Hutchins, Grzimek's Animal Life Encyclopedia, vol. 8 : Birds I Tinamous and Ratites to Hoatzins, Farmington Hills (Michigan), Gale Group, (ISBN 0-7876-5784-0), p. 95–98
  2. Tennyson, A.; Martinson, P. (2006). Extinct Birds of New Zealand. Wellington: Te Papa Press. (ISBN 978-0-909010-21-8).
  3. a et b (en)Huynen, Leon J.; Millar, Craig D.; Scofield, R. P.; Lambert, David M. (2003). "Nuclear DNA sequences detect species limits in ancient moa". Nature 425 (6954): 175–178. doi:10.1038/nature01838. PMID 12968179

Liens externes[modifier | modifier le code]