Moïse d'Évreux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Moïse d’Évreux est un tossaphiste français et l’auteur d’un siddour, qui a fait florès dans la Normandie de la première moitié du XIIIe siècle, à Évreux.

Gross identifie Moïse d’Évreux comme « Moses ben Shneor », le maitre de l’auteur du Sefer ha-Gan, un commentaire sur le Pentateuque. D’autres ont généralement supposé qu’il était le fils de Yom-Ṭov, dont il est question dans la réponse no 82 d’Elijah Mizrachi.

On lui doit les tossafot d’Évreux, très utilisées par les tossaphistes. Il est cité dans les tossafot sur les berakhot, et son nom est souvent mentionné[1]. Ses tossafot sont également appelées Shiṭṭah d’Évreux[2].

Moïse a rédigé ses tossafot en marge d’un exemplaire d’Isaac ben Jacob Alfassi, dont il invoquait l’autorité[3].

Frère ainé de Samuel d’Évreux, Moïse fut également son maitre.

Bibliographie Jewish Encyclopedia[modifier | modifier le code]

  • Michael, Or ha-Ḥayyim, no 1118;
  • Zunz, Z. G. p. 39;
  • Carmoly, Ben Chananja 1861, p. 195;
  • Gross, Gallia Judaica, p.  p. 40;
  • Steinschneider, Cat. Bodl. col. 1814.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tos. to Soṭah. 22a; Shiṭṭah Meḳubbeẓet on B. Ḳ. 3a et passim.
  2. Teshubot Mahram, no 608.
  3. Tos. to Ber. 26b

Sources[modifier | modifier le code]

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, article « Moses of Evreux » par Wilhelm Bacher and Max Seligsohn, une publication entrée dans le domaine public.