Mlomp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mlomp (homonymie).

Mlomp
Mlomp
Une maison à étages
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Ziguinchor
Département Oussouye
Arrondissement Loudia Ouoloff
Géographie
Coordonnées 12° 33′ 11″ nord, 16° 35′ 39″ ouest
Altitude 33 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Mlomp

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Mlomp

Mlomp est un village du Sénégal, situé en Basse-Casamance à environ 40 km au sud-ouest de Ziguinchor. C'est le chef-lieu de la communauté rurale de Mlomp, dans l'arrondissement de Loudia Ouoloff, le département d'Oussouye et la région de Ziguinchor. La localité est connue pour ses fromagers et ses maisons à étages qui ont été classées par les Monuments historiques en 2003[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

À vol d'oiseau, les localités les plus proches de Mlomp sont Kajinol, Jiromeyt, Kagnut, Loudia Ouolof et Oussouye.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du dernier recensement (2002), Mlomp Djibetene comptait 480 habitants[2], Mlomp Djicomol 993[3] et Mlomp Kadjifolomg 843[4].

La population est majoritairement chrétienne (80 %), mais elle comprend aussi des animistes (15 %) et des musulmans (5 %)[5].

La langue parlée est une variété dialectale du joola kasa, alors que la langue appelée mlomp (ou gulompay), qui fait également partie des langues diola, est, elle, parlée dans la localité homonyme, le Mlomp du département de Bignona[6].

Économie[modifier | modifier le code]

On y vend des vins, du miel, des fruits et légumes, des paniers, des tapisseries et des nattes)[5].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Mlomp est doté d'un école primaire, d'une école secondaire, d'un dispensaire et d'une maison de jeunes[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 27 mars 2003 [1]
  2. PEPAM [2]
  3. PEPAM [3]
  4. PEPAM [4]
  5. a b et c SEM « http://sem-fund.com/mlompfr.php »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. (en) Fiche langue[mlo]dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Catherine Enel et Gilles Pison, « Sexual relations in the rural area of Mlomp (Casamance, Senegal) » in T. Dyson (dir.), Sexual behaviour and networking: anthropological and socio-cultural studies on the transmission of HIV, Liège, Derouaux Ordina Editions, 1992, p. 249-267.
  • Emmanuelle Amice, Évaluation et intérêt d'un test de diagnostic rapide du paludisme à Mlomp, Sénégal, 2005 (thèse)
  • Géraldine Duthé, La transition sanitaire en milieu rural sénégalais : évolution de la mortalité à Mlomp depuis 1985 et influence du paludisme chimiorésistant, 2006 (thèse)
  • Gilles Pison, Monique Lefebvre, Catherine Enel et Jean-François Trape, L'influence des changements sanitaires sur l'évolution de la mortalité. Le cas de Mlomp (Sénégal) depuis 50 ans, Paris, INED, Dossiers et recherches n° 26, 1990, 46 p.
  • Catherine Enel, Gilles Pison et Monique Lefebvre, Migrations et évolution de la nuptialité : l'exemple d'un village Joola du Sud du Sénégal, Mlomp, Paris, INED, Dossiers et recherches n° 28, 1989, 26 p.
  • Gilles Pison, Alexis Gabadinho et Catherine Enel, Niveaux et tendances démographiques : 1985-1999 : Mlomp, Sénégal, Paris, INED, Dossiers et recherches n° 103, 2001
  • Gilles Pison, Alexis Gabadinho et Catherine Enel, Mlomp : un observatoire de population et de santé au Sénégal (rapport illustré), INED, Paris, 2002, 36 p.
  • Gilles Pison, Catherine Enel, Pascal Arduin, R. Laurent et Géraldine Duthé, Population et santé à Mlomp (Sénégal) (brochure), Paris, INED, 2002, p. 1-29.
  • Gilles Pison et Catherine Enel, « Le passage à l’âge adulte et la constitution de la famille. Évolutions récentes à Mlomp (Sénégal) », in Kokou Vignikin Kokou et Patrice Vimard (sous la direction de), Familles au Nord, Familles au Sud, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2005, p. 155-177
  • Muriel Scibilia, La Casamance ouvre ses cases. Tourisme au Sénégal, L’Harmattan, 2003, 174 p. (ISBN 2-85802-676-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :