Miyeegombyn Enkhbold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miyeegombyn Enkhbold
Миеэгомбын Энхболд
Miyeegombyn Enkhbold en juillet 2016.
Miyeegombyn Enkhbold en juillet 2016.
Fonctions
Premier ministre de Mongolie

(1 an et 10 mois)
Président Nambaryn Enkhbayar
Prédécesseur Tsakhiagiyn Elbegdorj
Successeur Sanjaagiin Bayar
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Oulan-Bator (Mongolie)
Nationalité mongole
Parti politique Parti du peuple mongol

Miyeegombyn Enkhbold
Premier ministre de Mongolie

Miyeegombyn Enkhbold (en mongol : Миеэгомбын Энхболд), né le à Oulan-Bator, est un homme d'État mongol, Premier ministre entre le 24 janvier 2006 et le 22 novembre 2007 et président du Parti révolutionnaire du peuple mongol entre 2005 et octobre 2007 et depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enkhbold suit des études d'économie à l'université nationale de Mongolie où son père enseigne[1]

Miyeegombyn Enkhbold est maire de la capitale mongole Oulan-Bator de 1999 à 2005[1].

Après les législatives de 2004, une coalition est formée entre le PRPM et l'Union démocratique. Le Premier ministre Tsakhiagiyn Elbegdorj démissionne le 13 janvier à la suite de la rupture de la coalition entre son parti et le PRPM d'Enkhbold. Le 24 janvier le Grand Houral d'État, le parlement mongol investit Enkhbold au poste de Premier ministre à la tête d'une coalition gouvernementale entre le PRPM et des petits partis, excluant de fait l'Union démocratique d'Elbegdorj.

En octobre 2007, Enkhbold perd son poste de président du PRPM au profit du secrétaire-général du parti Sanjaagiin Bayar. Le PRPM étant majoritaire au Grand Houral, le président du parti doit devenir premier ministre, donc Enkhbold présente la démission de son gouvernement au Grand Houral le 5 novembre. La démission est acceptée par le Grand Houral le 8[2] et Enkhbold s'occupe de gérer les affaires courantes jusqu'à ce que le parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement Bayar le 22 novembre[3].

En novembre 2013, Enkhbold est réélu à la présidence du PPM, le nouveau nom du PRPM, succédant à Olziisaikhan Enkhtuvshin.

Lors des élections législatives de juillet 2016, Enkhbold mène le PPM à une large victoire avec 85 % des sièges (65 sur 76) au Grand Houral d'État[4].

Lors de l'élection présidentielle de 2017, il est choisi comme candidat du PPM et se qualifie pour le second tour en recueillant 30,3 % des voix, devançant de peu Sainkhüügiin Ganbaatar mais derrière le candidat du Parti démocrate Khaltmaagiyn Battulga (38,1 % des voix). Au second tour, il est défait par Battulga, qui reçoit 50,6 % des voix (contre 41,2 % pour Enkhbold)[5],[6].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) BBC "Enkhbold is Mongolia's new PM"