Mixite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mixite[1]
Catégorie VIII : phosphates, arséniates, vanadates[2]
Image illustrative de l’article Mixite
Mines du Laurion Grèce
Général
Classe de Strunz 08.DL.15
Formule chimique H6As3BiCu6O21 BiCu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O)
Identification
Masse formulaire[3] 1 157,056 ± 0,025 uma
H 0,52 %, As 19,43 %, Bi 18,06 %, Cu 32,95 %, O 29,04 %,
Couleur vert; vert émeraude; vert bleu; vert bleuâtre; bleu pâle; vert pâle; blanchâtre.
Classe cristalline et groupe d'espace dipyramidale ; P 63/m
Système cristallin hexagonal
Réseau de Bravais primitif P
Habitus agrégat; radié; croute; massif; fibreux; aciculaire; sphérolitique; veiné; capillaire; compact.
Faciès cristaux aciculaires allongés selon [0001]
Échelle de Mohs de 3,00 à 4,00
Trait verdâtre; bleuâtre; blanc; vert pâle.
Éclat brillant; mat
Propriétés optiques
Indice de réfraction w=1.73, e=1.81
Biréfringence Uniaxial (+); 0.0800.
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence transparent à translucide
Propriétés chimiques
Densité 3,79
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La mixite est une espèce minérale formée d'arséniate de cuivre et de bismuth de formule BiCu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O).

Historique de la description et appellations[modifier | modifier le code]

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrite par le minéralogiste Schrauf en 1879 et dédiée à Anton Mixa (1838-1906), officier des mines de Jachymov[4].

Topotype[modifier | modifier le code]

Jáchymov (St Joachimsthal), Krusne Hory (Erzgebirge), Západoceský Kraj, Bohème, Tchéquie.

Cristallochimie[modifier | modifier le code]

Elle sert de chef de file à un groupe de minéraux isostructuraux qui porte son nom.

Groupe de la Mixite
  • Mixite BiCu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) P 63/m 6/m
  • Agardite-(Y) (Y,Ca)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) P 63/m 6/m
  • Agardite-(La) (La,Ca)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) P 63/m 6/m
  • Agardite-(Nd) (Pb,Nd,Y,La,Ca)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) 6/m
  • Agardite-(Dy) (Dy,La,Ca)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) 6/m
  • Agardite-(Ca) CaCu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) 6/m
  • Agardite-(Ce) (Ce,Ca)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) P 63/m 6/m
  • Goudeyite (Al,Y)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) Unk Hex
  • Zalesiite (Ca,Y)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) P 63/m 6/m
  • Plumboagardite (Pb,REE,Ca)Cu6(AsO4)3(OH)6•3(H2O) P 63/m 6/m

Cristallographie[modifier | modifier le code]

  • Paramètres de la maille conventionnelle : = 13,63 Å, = 5,90 Å ; Z = 2 ; V = 949,24 Å3
  • Densité calculée = 4,07 g cm−3

Gîtes et gisements[modifier | modifier le code]

Gîtologie et minéraux associés[modifier | modifier le code]

Gîtologie 
Dans les minéralisations secondaires des veines de minerai de cuivre et bismuth.
Minéraux associés 
Atelestite, barytine, bismuth, bismutite, érythrite, malachite, smaltite.

Gisements producteurs de spécimens remarquables[modifier | modifier le code]

  • France
Mine du Tistoulet, Padern, Tuchan, Aude, Languedoc-Roussillon [5]
Mine de Cap Garonne, Le Pradet, Var, Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Grèce
Mine de Sounion No. 19 ("Chloridstollen"), Laurion, Attique[6]
  • Tchéquie
Jáchymov (St Joachimsthal), Krusne Hory (Erzgebirge), Západoceský Kraj, Bohème (topotype)

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Structure Reports of Strukturbericht,54A,250(1987)
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. Schrauf (1880) Zeitschrift für Kristallographie, Mineralogie und Petrographie, Leipzig: 4: 278.
  5. Le Cahier des Micromonteurs, Bulletin de l'Association Française de Microminéralogie, 1985, No 3, p. 3-6.
  6. Lapis, 24, 7/8 (1999)