Mitsuo Aida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mitsuo Aida
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
AshikagaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
相田みつをVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
貪不安Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Kanto Junior College (en)
Q11535281Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Mutsu Yamashita (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Kazuhito Aida (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Aida Mitsuo (相田 みつを?), né le à Ashikaga et mort le , est un poète et calligraphe japonais.

Dès son enfance avant la Seconde Guerre mondiale, Aida s'intéresse déjà à la poésie haiku et à la calligraphie. Encore jeune, il devient disciple du bouddhisme zen et vit sa vie et son travail artistique en tant qu'expression de ses croyances religieuses. Il se fait connaître avec des œuvres comme Ningen damono (« Parce que je suis un homme », 1984 »), Okagesan (« Ce que nous devons aux autres », 1987) et Inochi ippai (« Mener une vie épanouie », 1991).

En 1996, un musée consacré à son art ouvre ses portes dans le quartier Ginza de Tokyo, musée qui est transféré en 2003 au Tōkyō Kokusai Fōramu (Tokyo International Forum). Y sont exposées en permanence environ 100 de ses œuvres poétiques et calligraphiques.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]