Mitsubishi Pajero Pinin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mitsubishi Pajero iO)
Aller à : navigation, rechercher
Mitsubishi Pajero Pinin
Image illustrative de l'article Mitsubishi Pajero Pinin

Appelé aussi Mitsubishi Pajero iO
Mitsubishi Montero iO
Mitsubishi Shogun Pinin
Mitsubishi Pajero TR4
Marque Drapeau : Japon Mitsubishi Motor
Années de production 1998 - 2007
Classe Crossover urbain
Usine(s) d’assemblage Nagoya,Drapeau du Japon Japon (Asie)
Turin,Drapeau de l'Italie Italie (Europe)
Catalão,Drapeau du Brésil Brésil (Amérique)
Moteur et transmission
Moteur(s) 2.0 GDi : 4 cylindres /16 soupapes
Cylindrée 1 999 cm3
Puissance maximale 129 à 5 000 ch
Couple maximal 190 à 3 500 Nm
Boîte de vitesses Manuelle à 5 vitesses
Automatique à 4 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 1 300/1 390 kg
Vitesse maximale 170 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 10,2/10,8 s
Consommation mixte 7,8/12/9,3 - 7,9/12,1/9,4 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 et 5 portes
Freins Disques ventilés/Disques
Dimensions
Longueur 3,74
4,04 mm
Largeur 1,70 mm
Hauteur 1,70 mm
Empattement 2,28 mm
Volume du coffre 358/578 dm3
Chronologie des modèles
Mitsubishi Pajero iO 5 portes

Le Mitsubishi Pajero Pinin est un petit SUV produit par la marque Mitsubishi Motors de 1998 à 2007 au Japon, puis de 2000 à 2007 en Europe. Il s'appelle Pajero iO, Montero iO, Shogun Pinin et Pajero TR4 selon les autres marchés.

Ce petit 4x4 se distingue de la concurrence (Toyota RAV4, Honda HR-V) par des capacités de franchissement dignes d'un vrai tout-terrain. Son appellation Pinin fait référence à Pininfarina, qui l'a dessiné et le fabrique dans son usine en Italie.

Motorisations[modifier | modifier le code]

À l'occasion de l'arrivée du Pinin 2.0 GDi 5 portes, la version 3 portes a abandonné son 1.8 GDi au profit de ce 2.0 . Ce moteur à injection directe d'essence offre 9 ch supplémentaires (129 au lieu de 120) et un couple en progrès de 16 Nm (190, contre 174). Il est disponible avec une boîte automatique en finition haut de gamme Élégance.

Finitions[modifier | modifier le code]

Le Pinin 3 portes profite de l'arrivée du 2.0 GDi pour calquer sa gamme sur celle du Pinin 5 portes : Aventure, Classic et Élégance. La version de base se contente d'une présentation simplifiée (boucliers noirs, pas de barres de toit) et d'une dotation bien faible, eu égard au prix. L'ABS et la climatisation font leur apparition sur la Classic. Mais il faut attendre la coûteuse Élégance pour bénéficier de pare-chocs avant peints, de jantes en alliage, d'un toit ouvrant et d'un autoradio CD.

Production[modifier | modifier le code]

La production du Pajero Pinin s'arrête en 2007, à l'arrivée du nouveau Mitsubishi Outlander. Ce dernier ne le remplace pas, puisqu'il succédait déjà au Pajero Sport. On dit alors que c'est le Mitsubishi ASX qui remplace indirectement les Pajero Pinin et Grandis en 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :