Mitoxantrone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mitoxantrone
Image illustrative de l’article Mitoxantrone
Structure chimique de la mitoxantrone
Identification
No CAS 65271-80-9
70476-82-3 (2HCl)
No EC 274-619-1 (HCl)
Code ATC L01DB07
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C22H28N4O6  [Isomères]
Masse molaire[1] 444,4809 ± 0,0222 g/mol
C 59,45 %, H 6,35 %, N 12,61 %, O 21,6 %,
Précautions
Classification du CIRC
Groupe 2B : Peut-être cancérogène pour l'homme[2]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La mitoxantrone est une anthracène dione produite par synthèse totale. Son noyau tricyclique hydroxyanthraquinone en fait une molécule apparentée aux anthracyclines.

La mitoxantrone est un agent antinéoplasique utilisé dans le traitement de certains types de cancer, principalement le cancer du sein métastasique, la leucémie myéloïde aiguë, et le lymphome non-hodgkinien, mais aussi dans les formes agressives de sclérose en plaques de type récurrente/rémittente ou de type secondairement progressive[3].

Mécanisme d'action[modifier | modifier le code]

La mitoxantrone est un inhibiteur de la topoisomérase de type II. Elle interrompt la synthèse et la réparation de l'ADN aussi bien chez les cellules saines que chez les cellules cancéreuses.
Elle agit via son effet intercalant.

Son principal intérêt par rapport aux anthracyclines est sa moindre cardiotoxicité.

mitoxantrone
Noms commerciaux
  • Elsep (France)
  • Novantron (Suisse)
  • Novantrone (France)
  • Xantrosin (Belgique)
Sels chlorhydrate
Administration perfusion intraveineuse
Classe antibiotique cytotoxique et assimilés, anthracyclines et substances apparentées (ATC code L01BD07)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 2B : Peut-être cancérogènes pour l'homme », sur monographs.iarc.fr, CIRC, (consulté le 22 août 2009)
  3. (en) Martinelli Boneschi F, Vacchi L, Rovaris M, Capra R, Comi G, « Mitoxantrone for multiple sclerosis », Cochrane Database Syst Rev, vol. ., no 5,‎ , CD002127. (PMID 23728638, DOI 10.1002/14651858.CD002127.pub3) modifier

Liens externes[modifier | modifier le code]