Mithridate III de Commagène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Rome antique
Cet article est une ébauche concernant la Rome antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mithridate III
Titre
Roi de Commagène
Prédécesseur Mithridate II
Successeur Antiochos III
Biographie
Date de décès
Conjoint Iotapa de Médie-Atropatène
Enfants Antiochos III, Iotapa de Médie-Atropatène, Iotapa de Commagène

Mithridate III de Commagène ou Mithridate III Antiochus Épiphane (grec : Ἀντίοχος ὀ Ἐπιφανής, fl. Μιθριδάτης) a régné sur le royaume de Commagène de 20 à 12 av. J.-C.

Origine[modifier | modifier le code]

Selon Cyrille Toumanoff, il est le neveu et le successeur de Mithridate II de Commagène[1] ; certaines sources le donnent toutefois comme le fils de Mithridate II de Commagène[2] et d'une reine Laodicé de Commagène. Il est d'ascendance arménienne[3] et séleucide.

Règne[modifier | modifier le code]

À la mort de Mithridate II, vers 20 av. J.-C., Mithridate III lui succède. Son règne a duré jusqu'en 12 av. J.-C. On sait très peu de choses sur sa vie et son règne.

Quand il meurt en 12 av. J.-C., son fils Antiochos III de Commagène devient roi. Antiochos III règne avec sa sœur-épouse nommée Iotapa.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Toujours selon Cyrille Toumanoff, Mithridate avait épousé sa cousine paternelle Iotapa de Médie-Atropatène, une princesse de Médie et la fille d'Artavazde Ier de Médie-Atropatène, peu après 30 av. J.-C., dont Antiochos, et deux filles homonymes nommées Iotapa :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mithridates III of Commagene » (voir la liste des auteurs).

  1. Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome, , p. 398.
  2. Maurice Sartre, Le Haut-Empire romain. Les provinces de Méditerranée orientale d'Auguste aux Sévères, éditions du Seuil, Points Histoire n° H 220, p. 25.
  3. (en) Mark Chahin, The Kingdom of Armenia, Routlege, (ISBN 0700714529), p. 190–191.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Chahin, The Kingdom of Armenia, Routlege, (ISBN 0700714529).