Mitchell Rozanski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mitchell Rozanski
Biographie
Naissance (62 ans)
Baltimore (États-Unis)
Ordination sacerdotale par
Mgr William Donald Borders
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. William Henry Keeler
Dernier titre ou fonction Archevêque de Saint Louis
Archevêque de Saint Louis
Depuis le
Évêque de Springfield
Évêque titulaire de Walla Walla
Évêque auxiliaire de Baltimore
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason
« Servez le Seigneur dans l'allégresse » (Ps) 99,2
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Mitchell Thomas Rozanski, né le à Baltimore, est un homme d'Église américain. Il est archevêque de Saint Louis dans le Missouri depuis 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mitchell Thomas Rozanski est né à Baltimore en 1958 dans une famille d'origine polonaise.

Il suit ses études à Dundalk et à Essex dans le Maryland, puis à l'Université catholique d'Amérique à Washington, avant de devenir séminariste[1].

Rozanski fut ordonné à la prêtrise par l'archevêque de Baltimore William Donald Borders le [2].

Après son ordination, il fut affecté à l'église St. Michael d'Overlea en 1984, puis à la cathédrale Marie-Notre-Reine de Baltimore en 1985[3].

Évêque auxiliaire de Baltimore[modifier | modifier le code]

Le , Rozanski a été nommé évêque auxiliaire de Baltimore et évêque titulaire de Walla Walla

Il a reçu la consécration épiscopale le des mains de William Henry Keeler[2]. Sa devise épiscopale est tirée du deuxième verset du psaume 99 : « Servez le Seigneur dans l'allégresse ».

La Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB) a annoncé le qu'il succéderait à Edward Kmiec, évêque de Buffalo, en tant que co-président du Dialogue national catholique polonais-catholique romain[4]. Il fut nommé à ce poste par l'archevêque d'Atlanta Wilton Gregory. Le , il fut élu à la présidence de la commission des affaires interreligieuses et de l'œcuménisme de l'USSCB[3].

Évêque de Springfield (Massachusetts)[modifier | modifier le code]

Le , le pape François nomme Mgr Rozanski évêque de Springfield dans le Massachusetts[5].

En , Rozanski a interdit à une chorale d'hommes gays, la Pioneer Valley Gay Men's Chorus, de participer à un concert de chants de Noël dans la paroisse Sainte-Thérèse de Lisieux à South Hadley, bien qu'ils eussent été invités par les paroissiens[6].

En , après sa nomination comme archevêque de Saint Louis, Robert M. Hoatson, l'un des cofondateurs de Road to Recover Inc., qui s'occupe de victimes d'abus sexuels commis par des religieux, a publiquement demandé sa démission. Hoatson a critiqué la manière dont Rozanski se serait occupé des allégations d'abus déposées ces dernières années par une personne de Chicopee contre l'ancien évêque de Springfield Christopher Joseph Weldon, décédé en 1982. Hoatson avait également demandé au pape de révoquer la nomination de Rozanski dans son nouveau diocèse[7].

Archevêque de Saint Louis[modifier | modifier le code]

Le , le pape le nomme archevêque de Saint Louis pour succéder à Mgr Robert Carlson[8].

Mgr Rozanski est installé dans ses nouvelles fonctions le , jour de la fête de Saint Louis, le saint patron de la ville, à la basilique-cathédrale de Saint Louis[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sean Salai, S.J., « Meet St. Louis’ newest Archbishop, Mitchell T. Rozanski », America Magazine,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Archbishop Mitchell Thomas Rozanski », sur Catholic-hierarchy.org (consulté le 8 avril 2020)
  3. a et b (en) « Pope Francis names new Archbishop for St. Louis », Vatican News,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Conor Berry, « Mitchell Rozanski, Springfield's bishop-to-be, is 1st Polish-American to serve as spiritual leader of region's Catholics », Mass Live,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Pope Names Baltimore Archdiocese’s Rozanski New Springfield, Mass. Bishop », CBS Baltimore,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Kevin Cullen, « The bishop of Springfield might want to look in his own backyard and practice a little tolerance », Boston Globe,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « National survivor organization calls for resignation of Bishop Rozanski », Mass Live,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Pope Francis picks Bishop Thomas Rozanski to succeed retiring Bishop Timothy McDonnell as head of Springfield diocese », Mass Live,‎ (lire en ligne)
  9. (en) George P. Matysek Jr., « Archbishop Rozanski, newly installed head of St. Louis archdiocese, finds strength in Baltimore roots », Catholic Review,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]