Mitch Landrieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mitchell Joseph Landrieu
Mitch Landrieu en 2010.
Mitch Landrieu en 2010.
Fonctions
Maire de La Nouvelle-Orléans
En fonction depuis le
(7 ans, 11 mois et 19 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Ray Nagin
Successeur LaToya Cantrell (mai 2018)
47e lieutenant-gouverneur de Louisiane

(6 ans, 3 mois et 22 jours)
Gouverneur Kathleen Blanco
Bobby Jindal
Prédécesseur Kathleen Blanco
Successeur Scott Angelle
Biographie
Nom de naissance Mitchell Joseph Landrieu
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance La Nouvelle-Orléans (Louisiane)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Père Maurice Landrieu
Fratrie Mary Landrieu
Diplômé de Université catholique d'Amérique
Université Loyola de La Nouvelle-Orléans

Mitchell « Mitch » Joseph Landrieu, né le à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), est un homme politique américain, membre du Parti démocrate. Il est maire de La Nouvelle-Orléans depuis 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la famille Landrieu, il est le fils de Maurice Landrieu, maire de La Nouvelle-Orléans de 1970 à 1978 et secrétaire au Logement des États-Unis, qui était le dernier maire blanc de la ville (noire à plus de 68 %) jusqu'à l'élection de son fils[1]. Sa sœur, Mary Landrieu, est sénatrice de la Louisiane de 1997 à 2015.

En 1987, il commence sa carrière politique en étant élu à la Chambre des représentants de Louisiane, où il demeure en poste pendant seize ans. Il est élu en novembre 2003, lieutenant-gouverneur de Louisiane, fonction qu'il occupe de janvier 2004 à mai 2010.

Le 6 février 2010, il est élu maire de La Nouvelle-Orléans, avec 67 % des voix, succédant ainsi à Ray Nagin. Il promet de lutter contre la corruption et la criminalité et d'accélérer la reconstruction de la ville après l'ouragan Katrina de 2005. Lors de son investiture, le 3 mai suivant, en tant que nouveau maire, il qualifie la police de La Nouvelle-Orléans de « l'une des pires du pays » [2] et demande officiellement à l'administration fédérale d'intervenir afin de s'occuper de la corruption et de l'incompétence du département[2], sujet à d'innombrables accusations de racisme.

Le 1er février 2014, il est réélu pour un second mandat de quatre ans avec 64 % des suffrages[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nouvelle-Orléans: 1er maire blanc élu », AFP,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) Campbell Robertson, Police Are Charged in Post-Katrina Shootings, New York Times, 14 juillet 2010
  3. (en) "Mitch Landrieu Is Re-elected Mayor of New Orleans", The New York Times, 2 février 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :