Mistress Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 8 février 2022 à 10:59 et modifiée en dernier par Dpegz (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

'Mistress Paul'
Image illustrative de l’article Mistress Paul
'Mistress Paul' à l'Europa-Rosarium de Sangerhausen.

Type Rosier Bourbon
Obtenteur George Paul
Pays Angleterre
Année 1891
Synonymes 'Mrs Paul'

'Mistress Paul', ou 'Mrs. Paul'[1] , est un cultivar de rosier Bourbon grimpant obtenu en 1890 et commercialisé en 1891 par le rosiériste anglais George Paul[2], héritier de la pépinière Paul & Sons à Cheshunt, fondée par son grand-père Adam Paul. Ce rosier est issu d'un semis de 'Madame Isaac Pereire' (Garçon, 1881). Cette rose est dédiée à l'épouse de l'obtenteur.

Description[modifier | modifier le code]

L'idée au départ de George Paul est d'élever des roses au coloris plus délicat en profitant de la vigueur des rosiers Bourbon; c'est ainsi qu'il utilise 'Madame Isaac Pereire'[3]. Il donne naissance à une variété au port plus vigoureux et au beau feuillage vert foncé brillant et surtout au caractère de remontée. Ses fleurs, assez grosses et en forme de camélia[4], sont d'une rose très pâle presque nacré aux nuances légèrement pêche, devenant blanc perle au fur et à mesure[2]. Elles exhalent un parfum prononcé. La floraison en petits bouquets est remontante. Il s'agit d'un petit grimpant pouvant atteindre 150 à 200 cm, bien florifère si les rameaux sont arqués. Il peut être aussi conduit en buisson. Sa zone de rusticité est de 6b à 9b: il supporte donc les hivers froids.

On peut l'admirer à l'Europa-Rosarium de Sangerhausen en Allemagne. Cette variété est idéale pour les jardins à l'anglaise, par contraste le long d'un mur de brique par exemple.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'Mistress Paul' ne doit pas être confondu avec 'Madame William Paul' (Moreau-Robert, 1869).
  2. a et b (en) « Mistress Paul », sur Help Me Find.
  3. (en) T. W. Girdlestone, The Garden. An Illustrated Weekly Journal of Gardening, vol. XXXVIII, 1890, p. 484
  4. (de) Die Rosen-Zeitung, 1891, p. 46, lire en ligne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) August Jäger, Rosenlexikon, 1936, réimpr. 1983, p. 545
  • (en) Gertrude Jekyll & Edward Mawley, Roses for English Gardens, 1902, p. 128, ill.