Misti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Misti (homonymie).
image illustrant le volcanisme image illustrant le Pérou image illustrant la montagne
Cet article est une ébauche concernant le volcanisme, le Pérou et la montagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Misti
Le Misti en 1988.
Le Misti en 1988.
Géographie
Altitude 5 822 ou 5 825 m[1],[2]
Massif Cordillère Occidentale (Andes)
Coordonnées 16° 17′ 38″ Sud, 71° 24′ 32″ Ouest[1]
Administration
Pays Drapeau du Pérou Pérou
Région Arequipa
Province Arequipa
Géologie
Roches Andésite, rhyolite[2]
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 1985
Code GVP 354010
Observatoire Instituto Geofísico del Perú

Géolocalisation sur la carte : Pérou

(Voir situation sur carte : Pérou)
Misti

Le Misti ou El Misti est un stratovolcan du Pérou[2],[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du volcan proviendrait d'une déformation du terme espagnol mestizo par les Amérindiens et désignant les métis[2]. Ce toponyme lui aurait été attribué en référence à ses neiges[2]. Il est le 16e volcan le plus haut du monde et le deuxième volcan actif le plus haut[réf. souhaitée].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Misti est situé dans le Pérou méridional, près de la grande ville d'Arequipa[2]. Il culmine à 5 822[1] ou 5 825[2] mètres d'altitude, à 1 500 mètres au-dessus de l'Altiplano[2] et sa base est située à 3 415 mètres d'altitude. Avec son sommet souvent couvert de neige et ses pentes régulières, le Misti se trouve entre les volcans Chachani et Pichu Pichu.

Histoire[modifier | modifier le code]

La plupart des bâtiments coloniaux d'Arequipa ont été construits avec de la pierre volcanique blanche du volcan (sillar). La dernière éruption du Misti a eu lieu en 1985[3].

Ascension[modifier | modifier le code]

L'ascension est possible et prend deux jours, en passant une nuit au camp de base à 4 500 mètres d'altitude.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « El Misti », sur http://www.volcano.si.edu/ (consulté le 3 juin 2010)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h François Girault, Philippe Bouysse et Jean-Philippe Rançon, Volcans vus de l'espace, Paris, Nathan, , 192 p. (ISBN 978-2-09-260829-6), p. 37 à 40
  3. (en) « El Misti - Eruptive history », sur http://www.volcano.si.edu/ (consulté le 3 juin 2010)