Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus
Image illustrative de l’article Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus
Devise : Ametur ubique terrarum Cor Iesu Sacratissimum
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 9 septembre 1855
par Mgr Dupont
Approbation pontificale 8 mars 1869
par Pie IX
Institut congrégation cléricale
Type apostolique
But enseignement, mission, paroisse
Structure et histoire
Fondation 8 décembre 1854
Issoudun
Fondateur Jules Chevalier
Abréviation M.S.C
Site web site officiel
Liste des ordres religieux

Les missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus (en latin Missionarii Sacratissimi Cordis Iesu) est une congrégation cléricale missionnaire et enseignante de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

Nommé vicaire de l'église Saint-Cyr d'Issoudun, Jules Chevalier (1824-1907) fonde le 8 décembre 1854 (le jour même où Pie IX définit le dogme de l'Immaculée Conception) les missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus pour propager la dévotion au Sacré-Cœur. Jacques-Marie Antoine Célestin Dupont, archevêque de Bourges, approuve la congrégation le 9 septembre 1855.

Au début, les missionnaires du Sacré-Cœur accomplissent leur ministère en aidant les prêtres de paroisse dans leur mission, en enseignant le catéchisme, en prêchant des retraites et des missions populaires. L'institut obtient le décret de louange le 8 mars 1869, il est définitivement approuvée par le Saint-Siège le 20 juin 1874 et ses constitutions religieuses sont reconnues en 1877.

Le 25 mars 1881, le pape Léon XIII confie à Chevalier et à ses prêtres l'évangélisation du vicariat apostolique de Micronésie et de Mélanésie (maintenant archidiocèse de Port Moresby et archidiocèse de Rabaul) donnant aux missionnaires du Sacré-Cœur l'occasion de s'ouvrir aux missions.

En 1936, sept missionnaires du Sacré-Cœur sont assassinés à Canet de Mar et béatifiés le 6 mai 2017 à Gérone : Antoine Arribas Hortigüela (1908-1936), Abonde Martín Rodríguez (1908-1936), José Vergara Echevarría (1908-1936), Joseph Oriol Isern Massó (1908-1936), Gumersinde Gómez Rodrigo (1911-1936), Jésus Moreno Ruiz (1915-1936), José del Amo del Amo (1916-1936).

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les Missionnaires du Sacré-Cœur de Jésus se consacrent à l'enseignement, à l'apostolat missionnaire et comme prêtres de paroisses. Ils publient une revue quasi mensuelle appelée les Annales de Notre-Dame du Sacré-Cœur.

Ils sont présents en :

La maison généralice est à Rome.

Au 31 décembre 2008 , la congrégation comptait 291 maisons et 1961 religieux dont 1383 prêtres.

Membres notables[modifier | modifier le code]

Portrait d'un séminariste hollandais missionnaire du Sacré-Cœur de Jésus vers 1900

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé A Pineau, Issoudun et le pèlerinage à Notre-Dame du Sacré-Cœur, Ed. Dillen & Cie, 1948, 80 p.
  • E. J. Cuskelly, M.S.C. Jules Chevalier. L'homme et sa mission (1824-1907), Rome, Casa Generalizia - Missionari del Sacro Cuore, 1977, 328 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]