Missionnaires du Précieux-Sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Missionnaires du Précieux-Sang
Image illustrative de l'article Missionnaires du Précieux-Sang
Devise : Laus Sanguini Agni
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 17 avril 1841
par Grégoire XVI
Institut société de vie apostolique
Type apostolique
But dévotion au Précieux Sang, prédication et évangélisation.
Structure et histoire
Fondation 15 août 1815
Giano dell'Umbria
Fondateur Gaspard del Bufalo
Abréviation C.PP.S
Autres noms Bufaliens
Patron Notre-Dame du Précieux-Sang
Site web (it) site officiel
Liste des ordres religieux
Maison-mère des Missionnaires du Précieux-Sang à Rome avec l'église Santa Maria in Trivio

Les Missionnaires du Précieux-Sang (Congregatio Missionariorum Pretiosissimi Sanguinis Domini Nostri Jesu Christi) forment une société de vie apostolique de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

Gaspard del Bufalo (1786-1836) est un prêtre missionnaire dans toute l'Italie centrale. Ami du chanoine Albertini, fondateur de l'archiconfrérie du Précieux-sang dans la basilique San Nicola in Carcere[1], cette dévotion marque profondément Gaspard. Avec le soutien du cardinal Cristaldi, il obtient de Pie VII une ancienne église avec une maison adjacente à Giano dell'Umbria pour son institut, c'est là qu'il fonde le 15 août 1815 la congrégation des missionnaires du Précieux-Sang[2], qui sera suivie par la fondation en 1834 par Maria De Mattias de la congrégation des adoratrices du Sang du Christ vouée à l'éducation des jeunes filles. Gaspard del Bufalo meurt du choléra en 1837, l'institut compte alors deux cents membres dirigé par le nouveau supérieur, Jean Merlini, la société est approuvée le 17 avril 1841[3].

Ami de Pie IX, Merlini partage son exil à Gaète en novembre 1848. Grâce à l'appui pontifical, la société ouvre plusieurs maisons dans toute la péninsule et même une maison en Bavière et une autre au Trois-Épis[4] en Alsace. La maison-mère est à Rome, à l'église Santa Maria in Trivio où se trouve la sépulture du fondateur, mais elle est confisquée pendant un temps, ainsi que vingt-cinq établissements de la société par le nouveau et bref gouvernement républicain, de même que les maisons d'Alsace et d'autres provinces allemandes pendant le Kulturkampf de Bismarck[5].

La société s'ouvre à l'apostolat aux États-Unis en 1844 répondant à l'appel de Mgr John Baptist Purcell, évêque de Cincinnati. Dès lors ils ouvrent des collèges dans le Mid-Ouest et administrent des paroisses, surtout dans l'Ohio[5].

Activité et diffusion[modifier | modifier le code]

Les missionnaires du Précieux-Sang se consacrent à propager la dévotion au précieux-Sang, à la prédication des missions et des retraites spirituelles, à l'œuvre d'évangelisation, au ministère paroissiale et à l'instruction de la jeunesse.

Ils sont présents en :

Selon l'Annuaire pontifical de 2007, la société compte 673 membres (dont 456 prêtres) répartis dans 155 maisons.

Notes et références[modifier | modifier le code]