Mission : Noël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mission : Noël
Les Aventures de la famille Noël

Description de l'image ArthurChristmasLogo.jpg.
Titre original Arthur Christmas
Réalisation Sarah Smith
Sociétés de production Aardman Animations
Sony Pictures Animation
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation, comédie, famille
Sortie 2011
Durée 97 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mission : Noël, sous-titré Les Aventures de la famille Noël (Arthur Christmas), est un long métrage d'animation anglo-américain en images de synthèse, réalisé par Sarah Smith, coproduit par le studio britannique Aardman Animations et le studio américain Sony Pictures Animation. Le film est sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Arthur est le fils du père Noël. Il répond aux lettres des enfants dans l'usine secrète de Noël, située sous la glace du pôle Nord ; c'est là, grâce à une technologie sophistiquée et à une équipe d'un million d'elfes, que la tournée du père Noël se prépare pendant toute l'année[réf. nécessaire]. Le soir de Noël, alors que la tournée semble s'être bien passée, reste un cadeau qui n'a pas été livré[réf. nécessaire]. Le fils ainé du père Noël n'est pas très attristé de cette toute petite erreur, mais Arthur lui ne va pas en rester là[réf. nécessaire]. Avec l'aide de son grand-père, ex père-Noël, et son vieux traineau d'antan, il fera tout son possible pour apporter ce dernier cadeau à la petite fille anglaise oubliée[réf. nécessaire].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : AlloCiné[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source : AlloCiné[2]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Mission : Noël est le premier film[réf. nécessaire] coproduit par Aardman Animations et Sony Pictures Animation à sortir sur les écrans. Le studio britannique avait auparavant[Quand ?] travaillé avec DreamWorks Animation au cours d'un contrat d'une durée de cinq ans, qui s'est achevé en janvier 2007 et n'a pas été renouvelé, en partie en raison des mauvaises performances de Souris City et Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou au box-office[4]. Aardman Animations a donc cherché un nouveau partenaire et signé un accord de trois ans avec Sony Pictures Animation en avril 2007[4].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, Mission : Noël reçoit un excellent accueil[réf. nécessaire] de la part des critiques de presse. Consulté en avril 2014, le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes donne au film une moyenne de 7,3 sur 10[réf. nécessaire], fondée sur 142 critiques de presse : le film est donc certifié frais. Les spectateurs, donnent, quant à eux, une note de 3,9 sur 5[5]. Consulté en avril 2014, également, le site Metacritic lui donne une note moyenne de 69 sur 100, basée sur 32 articles de presse et les spectateurs lui donne une note moyenne de 7.4 sur 10[6].

En France, le film sort le 23 novembre et reçoit un accueil en demi-teinte[réf. nécessaire]. Consulté début avril 2012, le site AlloCiné donne au film une moyenne de 3,1 sur une échelle de 5, fondée sur sept critiques de presse, parmi lesquelles trois accordent au film la note de 4 sur 5, deux la note de 3 sur 5 et deux une note de 2 sur 5[7]. Parmi les meilleures critiques, Isabelle Fargette, dans Le Figaroscope, évoque une très belle surprise due à l'originalité du scénario par rapport au caractère rebattu du thème[8]. Dans Le Journal du dimanche[9], Stéphanie Belpêche apprécie également la créativité du scénario ainsi que l'humour et l'intrigue bien rythmée : le résultat, selon elle, « dépoussière le mythe à l'aide d'un scénario influencé par la saga Mission : impossible ». Plus mitigée, la critique de Ouest France estime que, malgré l'humour caractéristique que les studios Aardman tentent d'insuffler au film, « on sourit tout juste, grâce à quelques personnages comme celui du grand-père, alors que le scénario s'installe plutôt dans le confort de considérations très consensuelles »[10]. Nicolas Didier, dans Télérama[11], concède au film sa « bonne idée de départ » (celle de l'affrontement entre deux successeurs possibles du père Noël), mais reproche au film d'être « monté au hachoir comme un film catastrophe de Michael Bay ». Les spectateurs sont un peu plus indulgents et lui donnent une note de 3.6 sur 5[12].

Bande originale du film[modifier | modifier le code]

Le titre phare est Santa Claus Is Coming to Town, est interprété par Justin Bieber[13].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. a et b Film du film Mission : Noël
  3. Carton de doublage.qc.ca consulté le 16 décembre 2011.
  4. a et b « Gromit animators sign Sony deal », article sur BBC News le 2 avril 2007. Page consultée le 26 juillet 2011.
  5. Arthur Christmas sur Rotten Tomatoes. Page consultée le en avril 2014.
  6. [2]. Page consultée le 1er avril 2012.
  7. Critiques de presse du film sur AlloCiné. Page consultée le 1er avril 2012.
  8. Critique de Mission Noël : Les aventures de la famille Noël, article d'Isabelle Fargette dans Le Figaroscope le 22 novembre 2011. Page consultée le 3 décembre 2011.
  9. « Un Noël très animé », article de Stéphanie Belpêche dans Le Journal du dimanche le 21 novembre 2011. Page consultée le 3 décembre 2011.
  10. Mission Noël Les aventures de la famille Noël, article non signé dans Ouest France en novembre 2011. Page consultée le 3 décembre 2011.
  11. « Mission : Noël - Les aventures de la famille Noël », article de Nicolas Didier dans Télérama en novembre 2011. Page consultée le 3 décembre 2011.
  12. [3]
  13. Mission: Noel Soundtrack sur allmusic.com

Liens externes[modifier | modifier le code]