Miss Ming

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Miss Ming
Description de cette image, également commentée ci-après
Candy Ming en décembre 2015.
Nom de naissance Candy Ming
Surnom Candy Rainbow
Naissance (29 ans)
Dieppe, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Poétesse, actrice, plasticienne et chanteuse
Films notables Mammuth, Le Grand Soir, Henri, L'Hermine
Site internet missming.net/

Candy Ming dite Miss Ming et Candy Rainbow, né le à Dieppe, est une artiste, actrice, chanteuse, écrivaine. Elle se définit comme une bricoleuse de la vie donnant de l'amour aux gens à travers les formes d'art.

Révélé en 2008 par le film Louise-Michel de Benoit Délépine et de Gustave Kervern, elle tourne avec des cinéastes français prestigieux, parmi lesquels Christian Carion , Christian Vincent, Lucas Belvaux, Yolande Moreau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

En 2005, alors qu'elle lit des poèmes à haute voix. Benoit Delépine, Gustave Kervern et toute leur équipe du film Avida la découvrent, et l'adoptent dans Groland.

Devenue ambassadrice virtuelle du Groland, elle invente le personnage de Grogirl, héroïne pure de Groland, ou de la Marianne grolandaise[1].

Benoit Delépine et Gustave Kervern lui demandent d'incarner Jenyfer dans Louise-Michel aux côtes de Yolande Moreau et de Bouli Lanners.

Par la suite, elle continue de jouer dans leurs films Mammuth, Le grand Soir, Effacer l'historique[2]...

Daniel Metge lui donne un rôle principal, celui de Laurie dans Mon amoureux, aux côtés de Salomé Stévenin et Grégory Givernaud, qui lui vaut un prix d'interprétation au festival du court métrage de Toronto[3].

En 2012, elle écrit son premier court-métrage, Déferlente, qu'elle réalise.

Yolande Moreau écrit Henri, son deuxième film en tant que réalisatrice, en pensant à Candy Ming pour incarner le premier rôle féminin principal, Rosette. Son interprétation est remarquée dans plusieurs festivals[4].

Christian Vincent lui offre le rôle de Jessica Marton, mère victime face à son mari Martial Beclin interprété par Victor Pontenovo dans L'Hermine aux côtés de Fabrice Luchini et de Sidse Babett Knudsen[5].

Puis, elle incarne plusieurs rôles dans plusieurs films de Jean-Henri Meunier.

Elle se met aussi la voix-off. [6]

Autres activités[modifier | modifier le code]

Depuis toute petite, Candy écrit, peint, chante, ainsi elle se définit en tant que "bricoleuse de la vie". Elle invente les personnages de Miss Ming et Candy Rainbow.

Elle réalise divers films d'animation et clips pour ses productions musicales et pour d'autres musiciens, dont l'ambiance est volontairement absurde, bricolée et enfantine par le mélange des matières et des techniques. Elle écrit des chansons pour son avatar Candy Rainbow[7].

Elle crée ensuite la Société protectrice des artistes abandonnés (SPAA) avec ses filles, Lizzy Popolini, Cassiopée Ming et Oranne Ming. L'association est parrainée par Gérard Depardieu et a comme partenaires Michael D'Amour (ancien membre du groupe Les Skalopes), Fabien Cauchy, Julien Pelletier.

Elle est aussi artiste plasticienne et réalise plein d'œuvres en mélangeant les techniques[8]. Candy Ming est doctorante en arts plastiques[9].

Depuis 2015, elle participe au projet de l'Arche de Quentin Rouchet en réalisant sur format A4 portrait des séries d'animaux en noir et blanc en variant les techniques[10].

Suite à toutes les contributions que Candy a faites pour Julien Pelletier dans la poésie de la semaine sur Radio 87, elle était devenue la troisième directrice de Radio 87 et avait créé la rubrique Le Coup de cœur de miss Ming avec des podcast tous les 15 jours depuis tout en continuant de poster sur la poésie de la semaine[8]. Depuis, le , Julien Pelletier ferme les portes de Radio 87 aux 40 000 auditeurs. [1]

Elle est maintenant reconnue pour son art inclassable et expose dans divers endroits... En , elle publie l'Arche de Miss Ming, un conte où une arche magique emmène Candy, Lizzy, Cassiopée, Oranne à la rencontre d'animaux[11].

Pendant le confinement entre mars et mai 2020, elle écrit le Manifeste de l'Art incasable et inclassable, réalise des minis films et des clips d'animations...

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2008 : La Nostalgie, publiée dans le journal Les Adex.
  • Credo Quia Absurdum, éditions Mécanique populaire.
  • 2010 : Farfelade, éditions Mécanique populaire.
  • 2013 : Effronterie (Manifeste Impertinent de Gustave de Kervern), éditions Autrement.
  • 2014 : Feuilles, Pluie, Sel, éditions Hypallage.
  • 2018 : La Désencyclopédie du Groland revisitée, atome 1 tome un c'est bien, éditions Société protectrice des artistes abandonnés.
  • Place des Héros avec les photos de Fabien Cauchy, Jacques Flament éditions
  • 2019 : L'Arche de Miss Ming, éditions Société protectrice des artistes abandonnés.
  • 2020 : Le Manifeste de l'Art incasable et inclassable, éditions Société protectrice des artistes abandonnés.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Miss Ming avec Gustave Kervern, lors d'une avant-première de Mammuth en 2010.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Documentaires[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Salamalekum, clip d'animation d'après les illustrations de Lore Barges, avec Dragibus, diffusé sur Les Films faits à la maison, Canal+[2]
  • 2006 : Inu, clip d'animation d'après les illustrations de Mami Chan
  • 2007 : Hé Ho Lapin gris, clip d'animation avec Klimperei
  • 2008 : Qui a attrapé, clip d'animation karaoké sous le nom de Candy Rainbow, RDC studios, diffusé sur Canal+ et sélectionné sur Créa+
  • 2009 : Branlage ibérique, clip d'animation karaoké sous le nom de Candy Rainbow, RDC studios, diffusé sur Canal+ et sélectionné sur Créa+
  • 2010 : Santa-Dog, clip avec le groupe The Residents
  • 2010 : Montre-moi, clip d'animation karaoké sous le nom de Candy Rainbow, RDC studios
  • 2010 : Nearest Star, clip d'animation d'après les illustrations de Mike Langlie, pour TWINK
  • 2010 : Hoppity Jones, clip d'animation d'après les illustrations de Mike Langlie, pour TWINK
  • 2012 : Les Allumettes, clip karaoké avec Klimperei
  • 2017 : Pain au chocolat, clip karaoké avec Marianne Grolandaise, famille Nazbrock, théâtre à bout de bras pour Candy Rainbow et Michael D'Amour (ex-Les Skalopes)
  • 2017 : Halloween, clip karaoké avec Cassiopée Ming et Oranne Ming, Candy Rainbow et Michael D'Amour (ex-Les Skalopes)
  • 2018 : We are Women, clip karaoké avec Lizzy Popolini Ming, Cassiopée et Oranne Ming pour Candy Rainbow et Michael D'Amour (ex-Les Skalopes)
  • 2018 : Le Coup de cœur de Miss Ming, Le Cadeau de mariage du Prince Harry et Meghan Markle du .
  • 2018 : Le Coup de cœur de Miss Ming, Poisson d'avril, animation en stop motion.
  • Le Coup de cœur de Miss Ming, Hommage, Gromage à Christophe Salengro
  • Le Coup de cœur de Miss Ming, Gégé, dédicace pour Gérard Depardieu, animation à partir de la toile de Miss Ming.
  • Le Coup de cœur de Miss Ming, Chamarade, animation à partir de tissu et dessins, la poésie de la semaine sur Radio87[14].
  • Le Coup de cœur de Miss Ming, Corinne Masiero, vidéo, avec Lizzy Popolini Ming et Cassiopée Ming,la poésie de la semaine sur Radio87[15].
  • 2019 : Snow on the rainbow, clip d'animation karaoké, Candy Rainbow et Michael D'Amour (ex-Les Skalopes).
  • Little Snail, clip d'animation en anglais, français, espagnol, Collection le Monde Enchanté de Candy Ming.
  • 2020 : Little Bee, clip d'animation Karaoké en anglais, français, espagnol, musique Candy Rainbow et Christophe M.
  • Candy Ming VLOG : Jeux d'enfant 1 et 2 avec Oranne Ming.
  • Boule, clip d'animation, d'après Ptôse , musique de Klimperei et de Sacha Czerwone.
  • Le monde enchanté de Candy Ming : la famille tortue, musique de Miss ming avec Lizzy et Cassiopée Ming.
  • Candy Ming VLOG : Le printemps avec Cassiopée et Oranne Ming.
  • Candy Ming VLOG : Jeux d'enfant 1, 2, 3 et 4 avec Oranne Ming.
  • La chanson du gris, clip d'animation, musique de Klimperei.

Arts plastiques[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme Miss Ming.

  • 2012 : Collection Miss Ming fait son cinéma, série de tableaux, technique mixte, sur les rôles de Candy Ming au cinéma et à la télévision.
  • 2014 : Collection Family art, à l'occasion des 40 ans de la catastrophe minière du 27 décembre 1974 de Liévin, « Entre l'attente et l'espoir, effervescence », triptyque technique mixte sur bois, exposé au cinéma arc en ciel de Liévin.
  • 2015 : Collection Faune et Flore, L'Arche de Quentin Rouchet, série d'animaux en noir et blanc, technique mixte, format A4.
  • 2016 : Collection L'évidence de l'amour, série de tableaux, technique mixte, collages, acrylique, vernis...
  • Collection Miss Ming fait son sport, la gymnastique rythmique et sportive sur glace, technique mixte sur toile,60X70 cm.
  • 2017 :
  • Série de photos en noir et blanc, pas d'explications, pas d'être humain, en 7 jours
  • Série de stickart
  • 2018 : Collection La mer, mère dans tous ses états, trois compositions, technique mixte sur les thèmes de la mer et de la mère.
  • 2019 : Collection Le coup de cœur de Miss Ming, série de tableaux et de dessins, technique mixte, sur des personnes illustres comme des artistes.
    • Collection Miss Ming au diapason, série de tableaux, technique mixte, sur la musique de Candy Ming.
  • 2020 :
    • Collection Le Monde enchanté de Candy Ming, série de tableaux et de dessins, technique mixte, sur le monde de l'enfance.
    • Collection Faune et Flore, les merveilles du Monde, série de dessins, technique mixte.
    • Collection Le coup de cœur de Miss Ming, série de tableaux et de dessins, technique mixte, sur des personnes illustres comme des artistes.

Musique[modifier | modifier le code]

Miss Ming[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Credo Quia Absrdum, groupe Miss Ming et sa Chandelle Magique, livre-CD, éd. Mécanique populaire.
  • 2015 : Fifteen Flies in the Marmelade, reprise de The Legendary Pink Dots, groupe Miss Ming et sa Chandelle Magique, Compilation Créatio Ex Materia 1 - Escape Deluxe Limited Edition
  • 2018 : Envolée de Miss Ming et Jean-Luc Ming, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
  • 2020 : Escargot à l'ail avec Klimperei.

Candy Rainbow[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Sucre d'orge, album de 5 titres, Qui a attrapé, Branlage ibérique, Montre-Moi, Na Né Fé, RDC studi
  • 2014 : Candy Rainbow et le Kumquat, album de trois titres, Poisson d'avril, Sophie la girafe, Tané, Vahiné, Les Improductibles.
  • 2016 : Candy Rainbow et Yann Def", Le Monde, Société Protectrice des Artistes Abandonnés.
  • 2017 : Nous les femmes, Candy Rainbow et Michael D'Amour, ex-Les Skalopes, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Pain au chocolat, Candy Rainbow et Michael D'Amour, ex-Les Skalopes, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Halloween, Candy Rainbow et Michael D'Amour, ex-Les Skalopes, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
  • 2018 : Regarde-moi, Candy Rainbow et Michael D'Amour, ex-Les Skalopes, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Nut Nut à mon écureuil, Candy Rainbow, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Poisson d'avril, indélébile, Candy Rainbow et Michael d'amour, Société Protectrice des artistes abandonnés production
    • Master-Bacon, Candy Rainbow et Michael d'amour, Société Protectrice des artistes abandonnés production (dédié à Mammuth de Benoit Delépine et Gustave de Kervern, et à Gérard Depardieu)
    • T'aimer encore, Candy Rainbow et Christophe M, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Bleu, Blanc, Rouge de Candy Rainbow, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Little Bee, Candy Rainbow et Christophe M, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Sel, Sel, Sel, Miss Ming et Lizzy Popolini Ming, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
    • Little Bee, Candy Rainbow et Christophe M, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
  • 2019 : La révolution du myocarde, aux gilets jaunes de Candy Rainbow, Société Protectrice des artistes abandonnés production.
  • Little Bee avec Christophe M.

Chroniques radio[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Premier prix de la meilleure lettre d'amour, Mers les Bains[16].
  • 2002 : Second prix du scénario, pour Histoire de Mollusque, Sèvres[16].
  • 2003: Second prix du scénario, pour Bicyclette à Saint-Étienne[16].
  • 2003 : Second prix de la poésie, pour Promenades en Picardie, Mers les Bains.[16]
  • 2004 : Troisième prix de la nouvelle pour La Mesure de Meuh Sûre, Sèvres[17].
  • 2007 : Prix mention spéciale du Jury du meilleur court-métrage d'animation, Hé Ho Lapin, musique de Klimperei, Cinéma L'Archipel, Paris[16].
  • 2012 : Meilleure performance dans un court métrage en prises de vue réelles, Laurie dans Mon amoureux, au festival de courts métrages de Toronto[3].
  • 2012 : Prix du Jury, « mention spéciale prix d'interprétation féminine », Laurie dans Mon amoureux, Festival Jean-Carmet à Moulins[18].
  • 2012 : Prix d'interprétation féminine et Grand Prix FYA, Fes'Yves Arts, Etel pour Mon amoureux[19].
  • 2012 : Nommée au Prix international du meilleur court-métrage » de Toulouse pour Déferlente[4].
  • 2012 : Prix de la meilleure interprétation féminine, Festival du film international de Toulouse, Cassiopée dans Déferlente.
  • 2012 : Prix du meilleur scénario originale, festival du film international de Toulouse, pour Déferlente[16].
  • 2013 : Prix meilleur espoir féminin, Rosette dans Henri, Festival des avants-premières de Cosne-sur-Loire[16].
  • 2014 : Prix unique coup de cœur des lumières , flambeau de l'humanité, Rosette dans Henri, Paris[20].
  • 2014 : Nommée pour le Prix Lumières du meilleur espoir féminin, Rosette, dans Henri[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « WIKI DISSIDENCE »
  2. « GROLAND WIKI »
  3. a b et c (en) Miss Ming sur l’Internet Movie Database (Consultée le 10 mai 2016).
  4. a et b « Prix et nominations de Miss Ming », sur allociné.fr (consulté le 8 novembre 2016)
  5. AlloCine, « Candy Ming », sur AlloCiné (consulté le 6 juillet 2017)
  6. « agence artistique »
  7. Lady Ming, « Miss Ming » (version du 1 novembre 2014 sur l'Internet Archive), sur cinefriends.com.
  8. a et b « encyclopédie du groland »
  9. « Miss Ming : biographie, news, photos et videos - Télé-Loisirs », sur Télé-Loisirs (consulté le 2 février 2018)
  10. http://projetarche.blogspot.fr/2014/01/collection-les-animaux-du-monde-par.html
  11. « GAIL »
  12. Tristanah, « Miss Ming », sur baie-des-artistes.com, .
  13. « Marc Antoine court-métrage »
  14. « Le coup de coeur de miss ming »
  15. « le coup de coeur de miss ming »
  16. a b c d e f et g « Ici Nous »
  17. « Encyclopédie du Groland »
  18. « Palmarès Festival Jean Carmet 2012 : Compétition jeune espoir », sur cinebocage.com,
  19. « http://festyvesarts.fr/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur festyvesart.fr (consulté le 31 mars 2016)
  20. « Miss Ming » (version du 6 juillet 2015 sur l'Internet Archive), sur annonaypremierfilm.org.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :