Mise en musique des poèmes de Charles Baudelaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette page liste les principaux compositeurs ayant utilisé des textes de Charles Baudelaire.

Mélodies[modifier | modifier le code]

  • Jules Cressonois (1823-1883) : L'invitation au voyage
  • Emmanuel Chabrier (1841-1894) : L'invitation au voyage
  • Gabriel Fauré (1845-1924): Chant d’automne ; Hymne ; La rançon
  • Henri Duparc (1848-1933) : La vie antérieure ; L'invitation au voyage
  • Benjamin Louis Paul Godard (1849-1895) : L'invitation au Voyage
  • Vincent d'Indy (1851-1931) : L'amour et le crâne
  • Ernest Chausson (1855-1899) : L'albatros
  • Sergei Ivanovich Taneyev (1856-1915) : Obsession [Lesa dremuchije] ; La musique [Muzyka]
  • Georges Adolphe Hüe (1858-1948) : L'invitation au voyage
  • Lucien Hillemacher (1860-1909) et Paul Hillemacher (1852-1933) : L'invitation au voyage
  • Gustave Charpentier (1860-1956) : Les yeux de Berthe ; La cloche fêlée ; La musique ; Le jet d'eau ; L'invitation au Voyage ; Parfum exotique
  • Charles Martin Tornov Loeffler (1861-1935) : Harmonie du soir ; La cloche fêlée
  • Pierre de Bréville (1861-1949) : Harmonie du soir
  • Claude Debussy (1862-1918) : Cinq poèmes de Charles Baudelaire (1. Le balcon ; 2. Harmonie du soir ; 3. Le jet d’eau ; 4. Recueillement ; 5. La mort des amants)
  • Alphons Diepenbrock (1862-1921) : L'invitation au Voyage
  • Alexandre Gretchaninov (1864-1956) : Harmonie du soir ; Je t'adore [Ja ljublju tebja] ; L'invitation au Voyage [Prizyv]
  • Joseph Guy Marie Ropartz (1864-1955) : Chant d'automne
  • Gustave Doret (1866-1943) : Hymne à la Beauté
  • Louis Vierne (1870-1937) : Cinq poèmes de Baudelaire (1. Recueillement ; 2. Réversibilité ; 3. Le flambeau vivant ; 4. La cloche fêlée ; 5. Les hiboux)
  • Alexander Zemlinsky (1871-1942) : Harmonie du soir [Harmonie des Abend]
  • Fernand Halphen (1872-1917) : Le flambeau vivant
  • Déodat de Séverac (1872-1921) : Les Hiboux
  • Joseph Jongen (1873-1953) : La musique ; Parfum exotique
  • Erich J. Wolff (1874-1913) : La mort (Der Tod)
  • Jean Cras (1879-1932) : Correspondances
  • André Caplet (1879-1925) : La mort des pauvres ; La cloche fêlée
  • Alfredo Casella (1883-1947) : La cloche fêlée
  • Matthijs Vermeulen (1888-1967) : Hymne ; Le balcon
  • Alban Berg (1885-1935) : Le vin des amants [Der Wein der Liebenden] ; De Profundis clamavi ; L'âme du vin [Die Seele des Weines] ; Le vin du solitaire [Der sonderbare blick der leichten frauen]
  • Ernani Costa Braga (1888-1948) : Tristesses de la lune ; La cloche fêlée
  • Luis de Freitas Branco (1890-1955) : Élévation ; La mort des artistes ; La mort des pauvres
  • Hendrik Andriessen (1892-1981) : L'aube spirituelle ; L'invitation au Voyage
  • Kaikhosru Sorabji, né Leon Dudley Sorabji (1892-1988) : Correspondances, L'irrémédiable, Les chats
  • Georges Antoine (1892-1918) : La mort des amants
  • Leo Smit (1900-1943) : La mort des artistes ; La mort des amants
  • Henri Sauguet (Henri-Pierre Poupard) (1901-1989) : Le chat I, Le chat II
  • Géza Frid (1904-1989) : Abel et Caïn
  • Ferenc Farkas (1905-2000) : Le portrait
  • Léon Orthel (1905-1985) : À une mendiante rousse ; Une martyre ; La musique
  • Erich Zeisl (1905-1959) : L'étranger [Der Fremdling]
  • Pierre Capdevielle (1906-1969) : Je n'ai pas oublié, voisine de la ville
  • Miriam Gideon (1906-1996) : Les Litanies de Satan [The Litanies of Satan]
  • Henri Dutilleux : "Tout un monde lointain…" : concerto pour violoncelle ayant en exergue des strophes de cinq poèmes des Fleurs du mal : Poème XXVII ; Le Poison ; La Chevelure ; La Mort des amants ; La Voix
  • Ned Rorem (1923-) : La fin de la journée [End of the day]
  • Noël Lee (1924-) : Le vin des amants
  • Karlheinz Stockhausen (1928-2007) : Le rebelle
  • Bernard Rands (1935-) : Harmonie du soir
  • Jonathan Harvey (1939-) : Chanson d'après-midi (Afternoon song) ; Bénédiction ; Élévation
  • Wim Laman (1946-) : La mort des amants ; La destruction ; Les bijoux
  • Gary Bachlund (1947- ) : Pour l'enfant, amoureux de cartes et d'estampes ; La mort des artistes ; La mort des pauvres ; Le rêve d'un curieux ; La fin de la journée
  • Olivier Greif (1950-2000) : Le mort joyeux
  • Marjo Tal (1953- ) : Sentiment de solitude
  • Frans Vuursteen (1954-) : Attristant et Isolant ; La fin de la journée
  • Riccardo Piacentini (1958-) : À une passante ; Madrigal triste
  • Daron Aric Hagen (1961-) : Le Crépuscule du soir [Even Twilight]
  • Patrick van Deurzen (1964-) : La mort des amants
  • Bruce Christian Bennett (1968-) : A pagan’s prayer [La prière d'un païen] ; Recueillement [Meditation] ; Le gouffre [The Abyss]
  • Nicolas Chevereau (1989-) : Cinq poèmes de Baudelaire (1. Ciel brouillé - 2. Remords posthume - 3. Les ténèbres - 4. De profundis - 5. Élévation)
  • Thomas Chaline (1983-) : La mort des amants; Les plaintes d'un Icare

Chansons[modifier | modifier le code]

  • Léo Ferré a consacré trois albums au beau-fils du commandant Aupick : Les Fleurs du mal en 1957 (12 poèmes), Léo Ferré chante Baudelaire en 1967 (23 poèmes et l'épigraphe du recueil), et Les Fleurs du mal (suite et fin) (21 poèmes) en 1977.
  • Serge Gainsbourg a mis en musique Le Serpent qui danse en 1962. La chanson a été reprise par Catherine Sauvage la même année, puis par François Feldman sur l'album Magic' boul'vard en 1991.
  • Le groupe français de poèmes-rock Anakarsis reprend plusieurs textes issus des Fleurs du Mal dont A une Madone, Sed Non Satiata, Les Bijoux, Élévation, Les Litanies de Satan[1]
  • Diamanda Galás, chanteuse d'avant-garde grecque, a adapté Les Litanies de Satan en 1982 puis a chanté L'héautontimorouménos en 1988 et Abel et Caïn en 1998.
  • Marc Seberg chante Recueillement dans son album Le Chant des terres (1985).
  • Kirjuhel chante Le Balcon sur le disque 12 poèmes en langue française en 1986.
  • Mylène Farmer chante L'Horloge sur l'album Ainsi soit je... en 1988, et Au lecteur sur l'album Désobéissance en 2018.
  • Jean-Louis Murat chante Réversibilité sur son disque Dolorès (1996). En 2007, il consacre à Baudelaire un album entier, intitulé Charles et Léo, dans lequel il reprend 11 des poèmes mis en musiques par Léo Ferré sur l'album Les Fleurs du mal (suite et fin) (1977-2008).
  • La Tordue dans Lola (album T'es fou, 1997) s'est inspiré du quatrain de Baudelaire consacré à Lola de Valence, le tableau de Manet ; sur le même album le poème À une mendiante rousse est mis en musique.
  • Celtic Frost, sur l'album Into the Pandemonium (1987) présente le poème Tristesses de la Lune sous deux versions (française et anglaise).
  • Alain Jacques a mis en musique L'invitation au voyage 1998 chanson qui a été chantée et enregistrée par le ténor Jacques Pottier de l'Opéra de Paris, album Beloved French Poetry 2009.
  • Jean-Claude Redien a mis en musique et chante 1999-2007 plusieurs poèmes "Les Fleurs du Mal" de Charles Baudelaire. "La mort des pauvres" "La mort des artistes" "Le chat" "Au Lecteur" "Rêve Parisien"...
  • Les Colocs, groupe québécois, ont mis en musique le poème Paysage sous forme de chanson reggae, dans l'album Suite 2116 (2001).
  • Théâtres des Vampires, groupe de metal italien, récite Les Litanies de Satan dans l'album Bloody Lunatic Asylum (2001).
  • Éric Neveux (alias Mr. Neveux) a mis en musique Réversibilité, dans son album Damn it! the rock experience (2002)
  • Damien Saez chante des passages de Femmes damnées, dans Ébauche 2.
  • A.S. Dragon interprète Un Hémisphère dans une chevelure sur l'album Spanked en 2003.
  • David TMX chante une partie des poèmes Lesbos et Une charogne dans ses albums À l'orée d'un siècle en bois (2006) et Pouce (2004).
  • Georges Chelon a mis en musique l'intégrale du recueil Les Fleurs du mal en 2004, 2006 et 2008, puis dans un coffret de 7 CD en 2009.
  • Juliette Noureddine chante Franciscae meae Laudes dans son album Mutatis Mutandis (2005).
  • Le groupe Peste Noire a repris Spleen et Le Mort Joyeux sur l'album La Sanie des siècles - Panégyrique de la dégénérescence. (2006)
  • FloRent - chanteur et compositeur français - a mis en musique et en chanson plusieurs poèmes des Fleurs du mal[2]. (2007)
  • Glis - groupe electro industriel - a mis en musique la Béatrice, récité par Jean-Luc De Meyer (Front 242) 2005 video
  • Le groupe montréalais Stars cite le poème Invitation au voyage au début de la chanson Counting Stars On The Ceiling.
  • Linda Hardy, en prélude au générique de fin (Venus - Beautiful days) du film Immortel (Enki Bilal), lit un extrait du poème Le Poison[3]
  • Misanthrope, sur son album IrréméDIABLE, consacré à Baudelaire, a mis en musique un poème de Baudelaire dans sa chanson LXXXIV L'irréméDIABLE.
  • Makkina Dei - Duo rock de Montpellier (France)[4].
  • Modern Cubism, projet de Jean-Luc De Meyer (Front 242) et Jean-Marc Mélot, reprend des poèmes des Fleurs du Mal de Baudelaire dans l'album Les Plaintes d'Icare (2006).
  • MachineGun, alliage de musique électronique et de textes poétiques, il reprend notamment À une Madone de Baudelaire dans un remix de la musique de Miles Davis, Rated X[5].
  • Bruno Richardot a mis en musique L'Horloge en une chanson pour ensemble vocal 4 voix, 3 voix de femmes et barytons (2013).
  • Odile Closset et Manu Markou reprennent Le Revenant et L'Albatros sur l'album Démantibulés (2007).
  • Éric Orbaf interprète L'Examen de minuit.
  • Cristina Branco a chanté l'Invitation au voyage dans l'album Fado tango (avril 2011), repris en 2014 dans le triple album Idealist.
  • Le groupe français de black metal et post-punk/coldwaveAmesoeurs reprend dans son unique album éponyme sorti en 2009 le poème Recueillement.
  • Dans la chanson Spleen Black Metal de son album éponyme, le groupe de black metal français Nocturnal Depression chante des vers du poème J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
  • Rotting Christ, groupe de metal extrême grec, chante Les Litanies de Satan dans leur album Rituals (2016).
  • Bertrand Louis a mis en musique dix poèmes: Le chat, Chanson d'après-midi, A une passante, La Beauté, L'Héautontimorouménos, L'invitation au voyage, Harmonie du soir, Élévation, Le vin des amants, La mort des pauvres sur l'album Baudelaire paru en 2018 chez EPM Musique.
  • Frànçois ATLAS a mis en musique certains poèmes : « À une passante », « Parfum exotique », « L’ennemi », « Recueillement », « Vie antérieure », « L’invitation au voyage », « Promesses d’un visage », « Rêve parisien » dans l'album Les Fleurs du mal (septembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anakarsis, « Anakarsis - Chanson rock », sur www.anakarsis.com (consulté le 7 avril 2018)
  2. À écouter ici
  3. https://www.youtube.com/watch?v=70HyDj6xlJs
  4. La Conscience dans le mal d'après L'Irrémédiable (2009)
  5. http://soundcloud.com/machinegun Snatch City