Mirza Ghalib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mirza Ghalib
Mirza Ghalib photograph 3.jpg
Titre de noblesse
Mirza
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Kala Kasim Khan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Mirza Asadullah Baig KhanVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
مرزا غالبVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Empire moghol ( - ), Indien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Domiciles
Ghalib ki Haveli (en), Kala Kasim Khan (d), Old DelhiVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Mirza Abdullah Baig (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Azatu-n-Nisa Begum (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Imrau Begum (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Genre artistique
Influencé par
Mir Taqi Mir (en), ʿAbd-al-Qādir Bīdil (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mirza Asadullah Khan Ghalib (1797-1869) est connu comme un des plus grands poètes de langue ourdoue. Originaire d’une lignée noble turque, autodidacte, il commença à composer des vers dès l’âge de 10 ans. Il servit comme Ustad (professeur à la cour) pour le dernier empereur moghol, Bahadur shah Zafar (1775-1862), jusqu’en 1857, lorsque les Anglais renversèrent la dynastie moghole et établirent leur domination sur l’Inde.

Bien que Ghalib considérait ses vers en persan comme la partie de son œuvre la plus valorisante, c’est son diwan en ourdou qui est le plus connu. Ce diwan fut publié pour la première fois en 1841.Une édition complète de son œuvre en prose persane fut publiée juste avant sa mort. Ses lettres en ourdou, publiées en deux volumes, le placèrent parmi les fondateurs de la littérature moderne en cette langue.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Mirza Asadullah Khan (1797-1869) who wrote with a nom de plume of Asad before choosing Ghalib, which literally means overcoming or overpowering, hailed from a Central Asian family of Aibak Turks who served traditionally as soldier s.