Mirga Gražinytė-Tyla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mirga Gražinytė-Tyla
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
VilniusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Universität für Musik und darstellende Kunst. Graz, Autriche (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Romualdas Gražinis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Onutė Gražinytė (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Mirga Gražinytė-Tyla (née le )[1] est une chef d'orchestre lituanienne. Elle est directrice de la musique de l'Orchestre symphonique de Birmingham depuis septembre 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine et formation[modifier | modifier le code]

Mirga Gražinytė-Tyla naît à Vilnius dans une famille de musiciens. Son père, Romualdas Gražinis, est chef de chœur et sa mère, Sigutė Gražinienė est pianiste et chanteuse[2], son frère pianiste et sa grand-mère, Beata Vasiliauskaitė-Šmidtienė, violoniste[3]. Son grand-oncle était un organiste et sa grand-tante était compositrice[4]. L'aîné de ses trois frères et sœurs[5], sa sœur Onutė Gražinytė, est pianiste et elle a un jeune frère, Adomas Gražinis.

Enfant, Mirga Gražinytė-Tyla reçoit sa formation initiale en français et en peinture, et étudie à l'école nationale des beaux-arts Mikalojus Konstantinas Čiurlionis de Vilnius. À l'âge de onze ans, elle décide qu'elle veut étudier la musique et l'une des option du programme musical est la direction chorale. Elle reçoit sa formation musicale, sans jamais jouer d'un instrument[6]. Elle dirige d'abord une chorale dès ses treize ans[7], puis poursuit ses études musicale à l' Université de musique et des arts de la scène, à Graz en Autriche, où l'un de ses professeur est Johannes Prinz, sanctionné par son diplôme en 2007. Elle étudie ensuite la direction d'orchestre au Conservatoire de musique de Felix Mendelssohn-Bartholdy à Leipzig, avec Ulrich Windfuhr et au Conservatoire de Zurich, notamment avec Johannes Schlaefli.

Mirga Gražinytė-Tyla annonce le 28 février 2018, qu'elle et son partenaire, un percussionniste de l'orchestre symphonique d'Heidelberg, attendent un bébé à naître en août[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mirga Gražinytė-Tyla et l'orchestre pendant les applaudissements, après une exécution à la salle de Birmingham, en janvier 2017.

Mirga Gražinytė-Tyla est nommée Second maître de chapelle (2. Kapellmeisterin) au Théâtre d'Heidelberg pour la saison 2011–2012[9] . Elle maintient une résidence dans le centre de Heidelberg[10]. En 2012, elle remporte le concours des jeunes chefs d'orchestre Nestlé et Salzbourg. Lors de la saison 2013–2014, elle devint le premier maître de chapelle à l'opéra de Berne. Elle est nommée en tant que directrice musicale du théâtre du Land de Salzbourg pour la saison 2015–2016, avec un premier contrat pour deux saisons[11], et conclu sa collaboration avec le théâtre de Salzbourg après la saison 2016–2017[12].

Aux États-Unis, Mirga Gražinytė-Tyla est invitée par Gustavo Dudamel à diriger l'orchestre philharmonique de Los Angeles pendant la saison 2012–2013. En juillet 2014, elle est nommée assistante du chef d'orchestre, pour un contrat de deux ans[13]. En août 2015, l'orchestre la nomme en tant que nouveau chef d'orchestre adjoint, à compter de la fin de la saison 2015–2016, sous contrat jusqu'en 2017[14].

En juillet 2015, Mirga Gražinytė-Tyla est la première chef invitée par le City of Birmingham Symphony Orchestra (CBSO)[15] et par la suite est engagée pour un concert supplémentaire avec le CBSO en janvier 2016[16]. En février 2016, le CBSO la désigne comme son prochain directeur musical, à partir de septembre 2016, avec un contrat initial de trois ans[17],[18]. Elle a donné son premier concert en tant que directrice de la musique du CBSO le 26 août 2016 à Birmingham[19] et fait sa première apparition aux Proms pendant la soirée le jour suivant. Mirga Gražinytė-Tyla est la première femme chef d'orchestre à être nommée directrice musicale de l'orchestre de Birmingham[20].

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • La cheffe d'orchestre Mirga Grazinytė-Tyla, documentaire allemand de Daniela Schmidt-Langels (production ZDF/EuroArts, 2017, 53 min), diffusé sur Arte en mars 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mirga Gražinytė-Tyla » (voir la liste des auteurs).
  1. (es) « Mirga Grazinyte-Tyla, nombrada directora de la Orquesta de Birmingham, una de las mejores orquestas de Inglaterra. Hoy 29 de agosto de 1986 nace Mirga Grazinyte-Tyla », Efemérides, sur Efemérides, Pedro Beltrán, (consulté le 29 janvier 2017)
  2. James Chute, « Mirga Gražinytė-Tyla on the art of collaboration », San Diego Union-Tribune,‎ (lire en ligne)
  3. Milda Augulytė, « M.Gražinytė-Tyla batutos judesius apskaičiavo milimetro tikslumu », Lietuvos Rytas,‎ (lire en ligne)
  4. Ivan Hewett, « Meet conducting’s next superstar: Mirga Gražinytė-Tyla », Telegraph,‎ (lire en ligne)
  5. Fiona Maddocks, « Mirga takes the baton: the CBSO music director on her new job », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  6. Ulrike Henningsen, « Das Allerwichtigste ist das innere Wachstum », Deutschlandradio Kultur,‎ (lire en ligne)
  7. Oliver Meier, « Jetzt beginnt die Ära der Dirigentinnen », Berner Zeitung,‎ (lire en ligne)
  8. City of Birmingham Symphony Orchestra (28 February 2018) https://cbso.co.uk/news/news-from-mirga-gra%C5%BEinyt%C4%97-tyla
  9. Anna Schweingel, « Brauche Ewigkeiten von Einsamkeit », Mannheimer Morgen,‎ (lire en ligne)
  10. David Ng, « L.A. Phil's Mirga Gražinyte-Tyla conducts herself with aplomb », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  11. « Neue Direktorinnen für Salzburger Landestheater », Salzburger Nachrichten,‎ (lire en ligne)
  12. Christopher Morley, « Dates set for Mirga to pick up the baton in Birmingham », Birmingham Post,‎ (lire en ligne)
  13. « Mirga Gražinytė-Tyla Appointed Assistant Conductor of Los Angeles Philharmonic » [archive du ], (consulté le 9 janvier 2016)
  14. Tre'vell Anderson, « L.A. Phil's Mirga Grazinyte-Tyla is promoted to associate conductor », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  15. Christopher Morley, « Review: Summer Concert, CBSO at Symphony Hall », Birmingham Post,‎ (lire en ligne)
  16. Andrew Clements, « CBSO/Gražinyte-Tyla review – attention to every morsel of detail », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  17. « New Music Director Announced », City of Birmingham Symphony Orchestra, (consulté le 5 février 2016)
  18. Christopher Morley and Sarah Probert, « CBSO announces Mirga Grazinyte-Tyla will be next Music Director », Birmingham Post,‎ (lire en ligne)
  19. David Hart, « Review: Welcoming Mirga Gražinytė-Tyla, CBSO at Symphony Hall », Birmingham Post,‎ (lire en ligne)
  20. Imogen Tilden, « CBSO appoints 29-year-old Mirga Gražinytė-Tyla as music director », The Guardian,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]